MétéoMédia - La toute première image de trou noir révélée ?

L'Event Horizon Telescope est parvenu à créer un télescope virtuel de la taille de la Terre

L'Event Horizon Telescope est parvenu à créer un télescope virtuel de la taille de la Terre. Image Keystone

Avec ces multiples observations, les astronomes cherchent à identifier l'environnement immédiat d'un trou noir. Très importante, même, à en croire le dispositif mis en place: "Au total, six grandes conférences de presse se tiendront simultanément dans le monde entier: en Belgique (Bruxelles), au Chili (Santiago), en Chine (Shanghai), au Japon (Tokyo), à Taipei (Taïwan) et aux États-Unis (Washington)", précise l'Observatoire européen austral (ESO).

Event Horizon est en fait un réseau de télescope à travers le monde qui collecte des données depuis 2017 avec un objectif commun: étudier bien plus en détail le fonctionnement des trous noirs.

A ce jour, seul le trou noir de M87 a pu faire l'objet d'une image.

Mais la science progresse: "les principaux progrès récents se situaient sur le front de l'observation", rappelait le mois dernier à l'AFP l'astrophysicien britannique Martin Rees, ancien collègue de Stephen Hawking à l'université de Cambridge.

L'Event Horizon Telescope (EHT), en parvenant à créer un télescope virtuel de la taille de la Terre, d'environ 10 000 km de diamètre, illustre bien les récentes avancées en matière de radio-astronomie.

Sagittarius A*, la première des deux cibles du projet, est située à 26 000 années-lumière de la Terre.

Encore un peu de patience pour voir la première image d'un trou noir supermassif, du type de celui qui se cache au cœur de la Voie lactée, appelé Sagittarius A* (noté Sgr A* et prononcé Sagittarius A étoile) rassemblant une masse équivalente à 4 millions de fois celle du Soleil... Retrouvez sur le site de La Recherche le texte de Jean-Pierre Luminet, du laboratoire d'astrophysique de Marseille, publié à l'occasion de la livraison imminente de cette image inédite d'un trou noir géant. Présentes dans les nuages, elles absorbent les ondes millimétriques qui est la longueur d'onde à laquelle observent les huit radiotélescopes qui composent l'Event Horizon telescope.

Dernières nouvelles