Des médecins taïwanais ont retrouvé quatre abeilles... dans l'œil d'une patiente

Une femme se rend à l’hôpital car son œil a enflé mais la réalité est autre le médecin découvre 4 abeilles vivantes qui se nourrissent de ses larmes

Vidéo Capture Twitter

Ils ont découvert que se cachaient quatre abeilles sous sa paupière, de moins de quatre millimètres de long, et se nourrissant de ses larmes.

Supposant que c'était de la terre, elle a lavé son œil avec de l'eau, mais plus tard dans la soirée, son œil a commencé à gonfler et elle a senti une douleur vive sous sa paupière.

Il s'agissait de quatre halictidés, cette famille d'abeille particulière qui vit dans un milieu habité ou fréquenté par l'homme et attiré par la sueur. Les abeilles profitaient de l'humidité de l'œil et se nourrissaient des larmes. "J'ai aperçu quelque chose qui ressemblait à des pattes d'insectes". La jeune femme, qui pensait simplement avoir la cornée irritée à cause d'une lentille de contact cassée, a souffert le martyr pendant trois heures. Il a utilisé un microscope et les a retirés "sans endommager leurs corps ". Son œil lui fait mal. Alors qu'elle s'arrachait les mauvaises herbes de la tombe d'un proche, elle ressent subitement une gêne.

Les petites abeilles en questions, appelées Halictidae ou abeilles " sudoripares", sont attirées par la transpiration humaine et sont présentes dans le monde entier. Elles vivent généralement dans les montagnes et autour des tombes, ce qui explique la mésaventure de la jeune Taïwanaise. Bien qu'elles ne soient pas connues pour être des abeilles agressives, elles peuvent piquer si on les touche. En effet, en se frottant l'oeil, le venin des insectes se serait dégagé et elle aurait perdu la vue de cet oeil.

Dernières nouvelles