Hospitalisé à New Delhi, le dalaï lama devrait sortir dans quelques jours

Je vais me reposer un petit peu

Le Dalaï-Lama transporté à l’hôpital de New Delhi

"Il a quitté l'hôpital à 08h00", a annoncé son porte-parole Tenzin Taklha.

Ngodup Tsering, représentant aux États-Unis du Dalaï Lama, a rapporté mercredi 10 avril à l'AFP que celui-ci avait passé des examens médicaux à New Delhi à la suite d'une " légère toux ". "Le médecin a dit qu'il n'y avait aucune raison de s'inquiéter". Son porte parole précise qu'il "va prendre quelques jours de repos à New Delhi avant de retourner à Dharamsala".

"Il se porte très bien à présent": le dalaï lama est sorti ce vendredi de l'hôpital de New Delhi où il avait été admis pour des douleurs thoraciques. Désormais entre les mains de l'hôpital Max de la capitale indienne, le dirigeant ne devrait rester que peu de temps avant de retrouver le calme de son domicile.

"Le commissaire de police de Kangra, Santosh Patial, a expliqué au quotidien Indian Express que Tenzin Gyatso, qui vit en exil depuis 60 ans à Dharamshala, dans le nord de l'Inde, a pris un vol régulier mardi".

Bien que le moine bouddhiste reste un orateur extrêmement populaire, il a réduit ses engagements internationaux et n'a rencontré aucun leader étranger depuis 2016.

Cette icône mondiale a renoncé en 2011 à son pouvoir politique et a confié la charge de guider les Tibétains en exil à un Premier ministre élu par la diaspora, une rupture historique.

A Washington, où le leader spirituel tibétain jouit d'un large soutien au sein de l'ensemble de la classe politique, un sénateur a soulevé la question de sa succession, lors d'une audition mardi.

Le dalaï-lama consacre habituellement plusieurs mois par année à voyager partout dans le monde pour enseigner le bouddhisme et parler du combat des Tibétains pour obtenir davantage de libertés en Chine.

La Chine ne reconnaît pas l'existence du gouvernement tibétain en exil et n'a pas tenu de discussion avec les représentants du dalaï-lama depuis 2010.

Dernières nouvelles