La plateforme de streaming Disney+ sera lancée fin 2019 aux États-Unis

La plateforme de streaming Disney sera lancée le 12 novembre aux Etats-Unis

La plateforme de streaming Disney+ sera lancée le 12 novembre aux Etats-UnisPlus

Alors que Disney+ nous avait déjà révélé en grande partie quel contenu pourrait être disponible sur sa plateforme, nous apprenions tout juste hier le prix de ce tout nouveau service de streaming.

Car l'optimisme semble plutôt de mise et Disney+ est vu comme un réel concurrent futur pour Netflix et ses 139 millions d'abonné·es à travers le monde. Son accès sera ensuite progressivement étendu à l'Europe de l'ouest puis au reste du monde.

Disney+ a fixé le prix de son abonnement à 6,99 dollars, alors que l'abonnement Netflix coûte, aux Etats-Unis, 8,99 dollars.

"Disney" proposera non seulement le catalogue des productions Disney mais aussi de Pixar, les franchises "Star Wars" et Marvel ou les programmes de la chaîne National Geographic. 6,99 dollars par mois.

Les fans de Star Wars en auront bien entendu pour leur argent puisqu'ils auront droit à deux séries inédites, à savoir The Mandalorian et un second show consacré à la vie de Cassian Andor... avec en plus la septième saison de la série d'animation Star Wars The Clone Wars.

Grâce au rachat de Fox, Disney + proposera l'intégrale des 30 saisons des Simpsons.

Le film "Captain Marvel", actuellement en salles, sera disponible en exclusivité dès le lancement, ont ajouté les responsables du groupe.

"Disney" est construite sur ces fondations, qu'aucune autre entreprise technologique ou de contenus ne peut concurrencer", a aussi assuré M. Iger, qui a promis pour sa première année plus de vingt-cinq séries originales et plus de dix films originaux. La firme proposera 7500 épisodes de séries et 500 films dont une centaine d'oeuvres récentes le jour du lancement.

"Amazon est aussi présent via Prime Video et Apple vient d'annoncer sa propre plateforme, Apple TV", prévue pour cette année mais sans donner de date précise ni de prix.

WarnerMedia, ex-Time Warner racheté par l'opérateur télécom AT & T, devrait aussi se jeter dans la bataille cette année, avant NBCUniversal (groupe Comcast) l'an prochain.

Pour autant, "je pense vraiment que Disney ne sera pas une menace pour Netflix", estime John Meyer, de la société d'investissements Transpire Ventures, qui note que "Netflix sait mieux que quiconque ce que veulent" les consommateurs.

Disney, FOX et ses studios (20th Century Fox, Fox Searchlight.), Lucasfilms, quelques petites séries comme X-Files ou Les Simpson: le catalogue de l'empire est, à lui seul, gargantuesque.

"Disney a déjà lancé une plateforme de streaming, ESPN", dérivée de sa chaîne sportive ESPN.

Dernières nouvelles