Un plan de départs volontaires en préparation — Air France

EcoQuick									
					
								11000								Depuis dix ans Air France-KLM a réduit ses effectifs de 11 000
personnes

EcoQuick 11000 Depuis dix ans Air France-KLM a réduit ses effectifs de 11 000 personnes

Évoquant une perte opérationnelle de 185 millions d'euros, la direction envisage la suppression de 400 postes chez le personnel au sol.

C'est pourquoi Air France pourrait dévoiler un plan de départs volontaires à l'occasion du prochain comité central d'entreprise, le 13 mai prochain.

Selon le groupe: "Un Comité Social et Economique Central (CSEC) est convoqué à la date du 13 mai en vue d'une information préalable à une consultation sur les orientations stratégiques d'Air France et sur les conséquences en matière de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)".

"Cette GPEC fait également apparaître un besoin de recrutements important dans de nombreux métiers d'Air France sur l'année 2019 et au-delà, ainsi qu'une situation spécifique pour le court-courrier".

La direction d'Air France aurait l'intention de dégraisser son réseau de court et moyen-courrier HOP. "Quand on commence à baisser les bras face aux (compagnies) low-cost, elles prennent de plus en plus d'activité", a commenté le représentant FO. L'abandon de liaison transversale entraînera forcément un sureffectif dans les escales concernées.

Ce plan cible le personnel travaillant dans les aéroports français et il "doit s'accompagner de propositions de mobilités internes en fonction des bassins d'emploi", ajoute le site économique.

Dernières nouvelles