Mourinho encense Klopp — Liverpool

L'antisèche: Le Barça a joué contre-nature il a fini dans le mur

Ligue des champions : après un match incroyable, Liverpool s'offre une "redmontada" contre Barcelone (4-0) et se qualifie pour la finale

Consultant sur beIN Sports, José Mourinho a confessé qu'il ne s'attendait pas à un tel scénario et a rendu hommage à Jürgen Klopp qui est selon lui le grand artisan de cette folle soirée: "Je ne m'y attendais pas, j'ai dit impossible, ce n'est rien, cela n'existe pas, j'ai dit que si c'est possible, Anfield est l'un des endroits pour rendre l'impossible possible". On pouvait comprendre le "Special One "...

La presse espagnole n'a pas trouvé de mots assez durs mercredi pour qualifier l'élimination renversante du FC Barcelone mardi soir en demi-finale de Ligue des champions à Liverpool (3-0, 0-4), au terme d'un match qualifié de "honte". Anfield est l'un des stades où l'impossible devient possible.

" Pour moi, cette remontada porte un nom: Jürgen". Je pense que ça n'est pas une question de tactique ou de philosophie mais du cœur, de l'âme et de l'empathie fantastique qu'il a créé avec ce groupe de joueurs. Au final, les Reds sont " à une marche de devenir champions d'Europe ". En finale de la C1, la formation de la Mersey défiera l'Ajax Amsterdam ou Tottenham (succès 1-0 de l'escouade néerlandaise à l'aller).

Histoire d'enfoncer le clou, José Mourinho a remis le couvert à propos de Jürgen Klopp. Je pense que Klopp le mérite étant donné le travail qu'il fait à Liverpool. "Cette victoire probante contre le Barça lui appartient pour le Portugais". C'est le reflet de sa personnalité, ne jamais rien lâcher, rester combatif. Chaque joueur doit tout donner, on ne pleure pas parce qu'on a un blessé, ou qu'on joue beaucoup de matches.

Dernières nouvelles