Européennes: Hamon déplore une élection "volée" par Macron

Emmanuel Macron à Sibiu, le 9 mai 2019

Emmanuel Macron à Sibiu, le 9 mai 20191/4

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR pour les européennes, a affirmé jeudi qu'avec le projet de LREM, qui "ne fera pas bouger les lignes du tout", Emmanuel Macron proposait "l'Europe qui n'a pas marché".

"Toutes ces promesses, en réalité, sont la prolongation de ce qu'on a déjà vécu à l'occasion de l'élection présidentielle, une manière de jouer un +en même temps+ artificiel qui ne recouvre aucune vision", a dénoncé M. Bellamy.

"Pendant cinq ans, on va prendre des décisions fondamentales pour les citoyens européens et on a des partis, le parti présidentiel comme le parti de Marine Le Pen, qui vont à cette élection, isolés sur la scène européenne d'une part, et avec des programmes franco-français, d'autre part", a-t-il déploré. "(...) C'est ça qui me déçoit profondément", poursuit Benoît Hamon, qui met en avant son programme construit avec le dirigeant de la gauche radicale grecque Yanis Varoufakis.

Le président de la République " transforme volontairement et de son fait cette élection européenne en référendum pour ou contre lui", constate la présidente du Rassemblement national. "(...) On a aujourd'hui des textes qui sont directement inspirés par la pression des nationalistes et Madame Le Pen".

Dernières nouvelles