Hommage à Fiacre Gbédji, le guide béninois des deux ex-otages

Grégoire Gbédji-Oba alias

Grégoire Gbédji-Oba alias"Fiacre était secrétaire général de l’Association nationale des guides de tourisme au Bénin

Des soldats de l'armée spécialement déployés pour la surveillance du parc animalier Pendjari et la protection des animaux au Bénin. Il n'aura pas d'hommage, pas d'émission spéciale.

Si l'on parle des ex-otages du Burkina Faso et des militaires décédés pendant l'opération visant à leur libération, il est une personne oubliée: Fiacre Gbédji, le guide qui accompagnait les 2 Français lorsqu'ils ont été enlevés. "Qu'il ait au moins ici sa photo", a écrit un internaute sur Twitter, générant plus de 20.000 mentions "j'aime" et plus de 500 commentaires de remerciements et de condoléances. À commencer par des Belges, dont beaucoup ont découvert le Bénin avec Fiacre Gbédji. Il a été tué et son corps a été retrouvé le 4 mai au Bénin. Le quotidien a en effet affirmé que "beaucoup de jeunes Belges et leurs professeurs le connaissaient". Décrit comme "un homme réputé pour sa bonté, entièrement dévoué aux enfants en difficulté, et toujours prêt à aider les autres" dans La Nouvelle Tribune, il était également éducateur dans un orphelinat de Natitingou, dans le nord-ouest du pays. La Libre Belgique indique ainsi qu'à travers un projet baptisé Move With Africa, mis en place par le journal, Fiacre Gbédji "faisait découvrir sa culture et son pays aux élèves venus dans une démarche d'éducation à la citoyenneté".

Grégoire Gbédji-Oba alias "Fiacre" était guide dans le parc de la Pendjari, ainsi que secrétaire général de l'Association nationale des guides de tourisme au Bénin. Il avait 29 ans et était père de 5 enfants.

Outre ses activités de guide, il avait fondé un orphelinat avec le soutien de certains touristes, a raconté un de ses proches amis.

Dernières nouvelles