Molières 2019 : une cérémonie rythmée d'inattendus

Des

France 2 explique sa censure des Gilets jaunes aux Molières (vidéos)

La cérémonie, durant laquelle sont décernés les prix les plus prestigieux du théâtre français, s'est déroulée aux Folies Bergère, à Paris, où des Gilets jaunes ont en outre déployé une banderole, comme en témoignent des images sur les réseaux sociaux.

"Un second Molière, de "déshonneur", a ensuite été attribué à Emmanuel Macron et au ministre de la Culture, Franck Riester, présent dans la salle". "Ils ont pu s'exprimer devant le ministre de la Culture mais ils ont pris en otage l'antenne", a indiqué une porte-parole de la chaîne à l'AFP.

"Le Molière du déshonneur incontestablement et à l'unanimité du jury, il revient à M. Macron et son gouvernement".

"Techniciennes, techniciens et artistes présents ce soir, ne nous regardez pas, rejoignez-nous, le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple", a lancé une autre manifestante.

Le président de la Nuit des Molières, Jean-Marc Dumontet, proche d'Emmanuel Macron, a affirmé que ces "gilets jaunes" s'étaient introduits "par les toits". Les Gilets jaunes sont alors repartis sans heurt, traversant la salle en chantant.

Dans la salle, des applaudissements -et aussi des sifflets- ont fusé à plusieurs reprises pendant cette interruption, et l'humoriste Blanche Gardin notamment s'est levée pour les applaudir.

En 2018, elle avait été la première à remporter ce trophée dans une catégorie généralement dominée par les hommes. " Je voulais remercier tous les humoristes, vraiment parce que dans cette époque sinistre, je vous assure que la tache qui nous incombe, qui est de faire rire, s'apparente beaucoup plus à de la médecine d'urgence, qu'à du divertissement".

Lundi soir, la 31e Nuit des Molières récompensait le meilleur de la scène française.

Année après année, Blanche Gardin éblouit la cérémonie des Molières de sa classe et de son talent.

Marina Foïs remporte le Molière de la meilleure comédienne dans le théâtre public pour son interprétation dans "Les Idoles", hommage de Christophe Honoré à ses "idoles" morts du sida.

Dernières nouvelles