Infos Reuters: Huawei n'aura plus accès aux applications Google

Google prive Huawei de la version commerciale d'Android

Suites aux sanctions de Trump, Huawei Android risque d’être privé des services de google

Huawei ne pourra plus accéder aux applications et services propriétés de Google, comme Gmail par exemple.

Google commence à suspendre ses services à destination de Huawei, entreprise jugée "à risque " par Washington.

Cette décision intervient après que leprésident américain Donald Trump a signé un décret "anti-Huawei", plaçant Huawei Technologies sur une liste noire et rendant presque impossible pour l'entreprise l'achat de produits fabriqués aux Etats-Unis. Cela interdit en particulier les partages de technologies.

Un porte-parole de Google a par la suite confirmé l'information, annonçant que l'entreprise "se conformait à l'ordre et examinait les conséquences". Comme tous les groupes technologiques, Google doit collaborer avec les fabricants de smartphones pour que ses systèmes soient compatibles avec les téléphones. Quant aux prochains téléphones intelligents du constructeur, ils ne pourraient plus proposer le Play Store et des applications importantes de Google comme Gmail, Google Maps, YouTube.

Du côté de Huawei, personne n'a souhaité faire un quelconque commentaire.

Il a dénoncé cette semaine des " restrictions déraisonnables qui empiéteront sur les droits " du groupe chinois.

La firme, dont le siège est implanté à Shenzhen, dans le sud de la Chine, est depuis longtemps dans le collimateur des autorités américaines.

Au premier trimestre, Huawei a vendu 59,1 millions de smartphones, soit 19 % de part de marché, plus que l'américain Apple mais toujours derrière le leader, le sud-coréen Samsung.

Huawei est l'un des leaders dans le domaine de la 5G, la nouvelle génération d'Internet mobile en cours de déploiement.

Dernières nouvelles