Les États-Unis vont mener une enquête anti-monopole contre Google

La justice américaine prépare une enquête anti-monopole contre Google selon la presse

Le logo de l'entreprise Google

Le Wall Street Journal (WSJ) est formel : Google, filiale de la maison-mère Alphabet, sera bientôt sous le coup d'une enquête anti-monopole menée par le ministère américain de la Justice. En cause les pratiques de la firme dans la recherche, mais pas seulement. L'objectif de l'enquête est de déterminer si le géant du numérique a violé les lois antitrust aux Etats-Unis en donnant priorité à ses propres services dans les recherches en ligne.

Dans ce cadre, la Justice aurait conclu un accord avec le contrôleur américain Federal Trade Commission (FTC), pour qu'il prenne en charge l'enquête sur le cartel Google. Des parlementaires américains demandent depuis peu sa réouverture, ce qui semble être le cas. Ce dernier s'apprête à lancer une nouvelle enquête sur le sujet, six ans après l'investigation de grande ampleur de la FTC, le "gendarme " américain du commerce. Le moteur Google tricherait en s'avantageant au détriment des autres, via son fameux algorithme secret de recherche. La sénatrice Elizabeth Warren, candidate démocrate à l'élection présidentielle de 2020, a fait du démantèlement des grandes entreprises technologiques, dont Google, Facebook et Amazon, un élément clé de sa plateforme. Directement concerné par cette violation présumée de la loi antitrust, le directeur général et cofondateur de TripAdvisor Stephen Kaufer a ainsi déclaré dans un communiqué que son entreprise restait "préoccupée par les pratiques de Google aux États-Unis, dans l'Union européenne et dans le monde entier".

Depuis cette époque, le secteur a profondément changé et le cas Google le démontre: Facebook ou Amazon sont elles aussi pointées du doigt pour leurs monopoles et leurs pratiques déloyales avec leurs concurrents, à l'échelle mondiale.

Dernières nouvelles