Des exportations d'armes en hausse de 30% en 2018 — France

Défense: envolée des exportations d’armes de la France

Patrick AVENTURIER Gamma-Rapho via Getty Images

Selon le rapport annuel du ministère des Armées au parlement, des exportations d'armements ont augmenté de 30% en 2018.

"Entretenir des relations économiques avec ces pays, c'est garder une prise sur des régions clés pour nos intérêts de sécurité, pour nos approvisionnements énergétiques", souligne Florence Parly, qui ajoute: "Exporter des équipements, c'est dynamiser notre industrie de défense". Le gouvernement français met également l'accent sur la part croissante de l'Europe dans ses exportations d'armement, soit plus de 25% du total contre 10% en moyenne les années précédentes.

La ministre salue notamment la réorientation européenne d'une partie de ces exportations.

Ces résultats consolident la place de la France dans le top 5 des exportateurs mondiaux d'armements malgré l'émergence de nouveaux grands exportateurs comme la Chine, souligne le ministère des armées. La Belgique et l'Espagne comptes parmi les cinq premiers clients de la France en 2018.

En 2018, le gouvernement saoudien demeure le troisième client de la France en matière d'armement avec des prises de commandes en hausse de 50 % sur un an, à près d'un milliard d'euros (dont un contrat de patrouilleurs supérieur à 500 millions), loin devant les Émirats (environ 200 millions).

Au total, 4 975 licences de transfert au sein de l'Union européenne ou d'exportation hors UE ont ainsi été émises par les autorités françaises, lit-on encore dans le rapport.

"Les prises de commandes avec le Qatar (.) atteignent aussi un niveau stratosphérique".

Troisième pays exportateur d'armes dans le monde après les États-Unis et la Russie, la France est régulièrement mise en cause, notamment par des ONG et des parlementaires, pour ses ventes d'armement à l'Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis, engagés dans un conflit au Yémen qui a fait des dizaines de milliers de morts depuis 2015, dont de nombreux civils. La France affirme avoir des assurances que les armements vendus à l'Arabie et aux Emirats ne sont pas utilisés contre des civils au Yémen et insiste sur l'importance du "partenariat stratégique" avec ces deux pays.

Selon le rapport, la somme des budgets annuels de défense au niveau mondial a atteint 1.780 milliards de dollars (1.580 milliards d'euros) en 2018, en hausse de près de 5% par rapport à 2017, taux de croissance le plus élevé depuis 2008.

Dernières nouvelles