Jérôme Rothen et Daniel Riolo suspendus par RMC — Affaire Neymar

Mme Schiappa lors d'une visite de la maison d'arrêt de Versailles le 5 mars 2019

Mme Schiappa lors d'une visite de la maison d'arrêt de Versailles le 5 mars 2019

La secrétaire d'Etat à l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations a vivement réagi aux propos tenus par l'éditorialiste Daniel Riolo et l'ancien footballeur Jérôme Rothen. Ils s'interrogeaient alors en demandant: "la nana, tu l'as vu la nana?".

Jeudi soir dans l'émission L'After Foot sur RMC, le journaliste Daniel Riolo et l'ancien footballeur Jérôme Rothen s'en sont pris au physique de Najila Trindade, la jeune femme qui accuse Neymar de viol. Daniel Riolo et Jérôme Rothen, chroniqueurs sur la chaîne française RMC Sport, ont commenté cette affaire avec beaucoup de finesse... ou pas du tout. "Je suis vachement déçu." poursuit le chroniqueur des Grandes Gueules. Nicolas Vilas, le présentateur, n'en revient pas. Le mec, il peut avoir tout ce qu'il veut. C'est sans gêne, qu'ils la comparent à "une ligue deux" et la classent en "deuxième division", alors qu'ils s'attendaient à "un avion de chasse" ou "une ligue des champions" au vu du statut de Neymar. "[Là] ça joue les barrages, c'est un Lorient quoi!" Marlène Schiappa a tweeté: "Évidemment, je signale ces propos au CSA". "Au-delà de leur bêtise crasse, de leur méchanceté notoire et de leur méconnaissance de la culture du viol, ils offensent les femmes (et par ailleurs nuisent à l'image du foot)", a-t-elle ajouté sous le mot-dièse #nerienlaisserpasser.

"Je pense à toutes les femmes qui hésitent à dénoncer/porter plainte après avoir été violées ou agressées sexuellement et qui craignent ce type de remarques", a affirmé Marlène Schiappa dans un autre tweet, en rappelant l'existence du 3919, le numéro d'écoute national destiné aux femmes victimes de violences.

Les deux chroniqueurs se sont excusés dans la soirée de dimanche sur twitter pour ces propos.

En parallèle, la Société des journalistes de RMC a envoyé un communiqué à l'AFP dans lequel elle stipule condamner "ferment les propos sexistes et injurieux tenus le 6 juin dernier dans l'émission l'After Foot " qui remettent en cause la crédibilité et l'image de RMC.

"Dans l'histoire [de] Neymar, je peux pas m'empêcher de penser à un truc un peu con", entame Daniel Riolo, avant de préciser sa pensée en interpellant son collègue: "Mais la nana".

Jérôme Rothen et Daniel Riolo ont étés suspendus par RMC après leurs propos dans l'affaire Neymar, annonce Le Parisien. Évidemment on imaginait pas choquer et évidemment il n'y avait aucun mauvais sous entendu. "Ce n'est pas acceptable, et je regrette de ne pas en avoir pris conscience sur le moment", a fait savoir Jérôme Rothen.

Dernières nouvelles