Propos sur l'esclavage : Christine Angot réitère ses excuses sur le plateau d'"ONPC"

On n’est pas couché Les adieux expéditifs de Laurent Ruquier à Christine Angot et Charles Consigny

AU REVOIR- L’animateur ne s’est pas attardé pour dire au revoir à ses chroniqueurs qui ne seront pas renouvelés l’an prochainPlus

Samedi, c'était la dernière de Christine Angot et Charles Consigny à "On n'est pas couché".

La polémique est toujours aussi vive une semaine après les propos plus que maladroits de Christine Angot.

Frédéric Régent, Président du Comité National pour la Mémoire et l'Histoire de l'Esclavage (CNMHE). "Nous pensons aussi qu'il faut qu'il y ait un musée de l'esclavage à Paris", a de son côté argué Dominique Sopo.

Rappelons que le 1er juin dernier, Christine Angot avait déclaré: "Le but avec les Juifs, pendant la guerre, c'était de les exterminer, de les tuer".

Suite à cette polémique, et après avoir diffusé un communiqué expliquant qu'elle avait "échoué à [se] faire comprendre", la chroniqueuse a lu une lettre dans On n'est pas couché ce 8 juin. "Je regrette de ne pas avoir réussi à me faire comprendre et d'avoir blessé par mes propos. J'ai voulu rapprocher les deux crimes contre l'humanité que sont l'esclavage et la Shoah tout en prenant soin de spécifier la différence fondamentale de méthode dans la déshumanisation (.) L'expression en 'bonne santé' était évidemment absurde", corrige-t-elle. Elle a ajouté que ce n'était "pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes". "Je voulais remercier Christine Angot et remercier Charles Consigny d'avoir été d'aussi bons partenaires pendant une saison, ça a été un plaisir de travailler avec vous, merci à tous les deux", a lancé Laurent Ruquier avant de rendre l'antenne sans donner la parole aux deux concernés.

Dernières nouvelles