Radio : RMC prive de micro Daniel Riolo et Jérôme Rothen !

Affaire Neymar Schiappa saisit le CSA après une émission sur RMC sports

Affaire Neymar. Schiappa saisit le CSA après une émission sur RMC Sport

"La nana, tu l'as vue?". "Je m'attendais à ce que ce soit un avion de chasse intersidéral, j'étais vachement déçu" avaient affirmé les chroniqueurs. "Ils sont inacceptables." Voilà les mots de Laurent Eichinger, directeur général de RMC Sport, au lendemain de la polémique sur le traitement de l'accusatrice de Neymar par les deux hommes. "La faire venir, prendre l'avion. Et tu vois ça débarquer et en plus à l'arrivée, tu te retrouves dans la merde", avait ajouté Riolo. Et d'ajouter peu après, sur le ton de la plaisanterie: "Ça joue les barrages, c'est un Lorient".

La séquence a provoqué la réaction de Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité femmes/hommes, qui a annoncé dimanche qu'elle saisissait le CSA.

"C'est de la deuxième division ça!", renchérit son collège, ancien joueur du PSG, face à l'animateur Nicolas Vilas qui tente de tempérer par un "Non mais, les gars". "Je les verrai dans la semaine", a-t-il déclaré, rapporte l'AFP. "Ce n'est pas seulement mauvais, c'est dangereux", peut-on lire sur le réseau social.

"Nous condamnons fortement les propos tenus à l'antenne par Jérôme Rothen et Daniel Riolo. C'était juste mauvais. À ce soir dans L'After pour oublier ce moment penible".

Ils s'étaient moqués du physique de la jeune femme qui a porté plainte contre Neymar pour viol.

Lundi 10 juin 2019Roxana Maracineanu épingle Riolo et Rothen "Pour qu'on puisse parler autrement du sport et autrement des femmes dans notre société, il faut penser à une revue d'effectifs", a écrit lundi matin la ministre des Sports sur Twitter. Par ailleurs, le podcast de L'After du 6 juin a été retiré du site de RMC. "Je voudrais dire à Matthieu, la blague, même si elle n'est pas bonne, évidemment, et très, très gênante, elle est totalement décorrélée de l'histoire du viol", a-t-elle précisé. Ils le disent deux ou trois fois.

Elle a toutefois pris sa défense en assurant qu'il n'était pas illégal de se moquer du physique d'une femme: "Je pense que ce n'est pas illégal de se moquer du physique d'une femme". "Mais de là à le suspendre de l'antenne, je trouve que c'est beaucoup".

Dernières nouvelles