Grosjean déjoue un cambriolage - F1

Le pilote Romain Grosjean fait fuir des cambrioleurs entrés chez lui en pleine nuit

Marion Jollès et Romain Grosjean ont trois enfants ensemble. JEAN-SEBASTIEN EVRARD AFP

La Française de 37 ans a ensuite eu besoin de partager cette mésaventure, après que son pilote de mari est parvenu à faire fuir les intrus.

"A minuit et demi, Romain est sorti de notre chambre au premier étage".

Terminant 14e au Grand Prix du Canada, dimanche à Montréal, Grosjean est actuellement 17e au classement des pilotes en vertu d'une récolte de deux points. "Je vis avec l'un d'eux", a-t-elle écrit sur Twitter en description d'une photo de la fenêtre de leur domicile.

"Nous qualifions souvent les sportifs de héros pour les exploits qu'ils réalisent". "Leur hurler dessus", d'après son épouse. Je n'ai jamais été d'accord avec ce terme; ils ne sauvent pas le monde, ils l'embellissent! Je tremble encore. Les héros doivent être connus. Cette porte-fenêtre est celle par laquelle des cambrioleurs se sont introduits chez nous cette nuit.

"On se serait cru dans une série policière de TF1", confie l'animatrice Marion Jollès au "Parisien". "Heureusement que les cambrioleurs n'étaient pas armés, c'est flippant..."

Revenus à la charge le lendemain, les deux individus ont été filmés lors de leur intrusion par les caméras de surveillance de la demeure, dont l'alarme n'était pas enclenchée. "On y voit les deux mecs tenter d'ouvrir une première porte-fenêtre à coups de pied de biche, à coups de pied et à coups d'épaule, avant de s'en prendre à une autre entrée", ajoute Marion Jollès-Grosjean.

La jeune femme révèle également que, la veille du cambriolage, elle avait déjà signalé à la police la présence de "deux personnes louches" qui étaient venues sonner à sa porte à 22h30.

"C'est un miracle qu'ils ne soient pas entrés chez nous ce soir-là. Vu leur façon d'opérer, ce sont vraiment des amateurs". A la rentrée, on voulait prendre un chat pour les enfants. "On va plutôt prendre un berger allemand", annonce-t-elle au Parisien. Les enfants ont pour leur part poursuivi leur nuit sans remarquer le remue-ménage.

Dernières nouvelles