Le petit sac de l'horreur dans "Greta" — Cinéma

Elle est quand même un peu inquiétante comme ça Isabelle Huppert. Non

Elle est quand même un peu inquiétante comme ça Isabelle Huppert. Non

Face à Chloë Grace Moretz, Huppert y incarne une Française solitaire exilée à New York qui se lie d'amitié avec des jeunes filles avant de les piéger - d'abord un peu envahissante, elle devient ensuite très flippante... C'est naturellement qu'elle décide de le lui rapporter et fait ainsi la connaissance de Greta, veuve hongroise esseulée et un peu mystérieuse dont, a priori, elle ne se méfie pas. Greta n'en est pas à son coup d'essai dans l'abandon de sac à main... Celle-ci, bien altruiste, part en quête de sa propriétaire et se rend même à son domicile pour lui restituer, restant même pour prendre un café. Cette fois encore, elle se révèle tueuse en série et sans limites.

Alors que la jeune Frances passe de plus en plus de temps avec Greta, devenue une sorte de figure maternelle de substitution, elle découvre bientôt le pot aux roses: sa nouvelle confidente possède en fait un buffet rempli de sacs à main identiques qu'elle sème dans la Grande Pomme pour attirer les filles crédules.

La manipulation mentale exercée par une héroïne inquiétante, la relation toxique entre deux femmes de générations différentes: avec Greta, Neil Jordan met en scène un thriller psychologique intense où il sonde avec habileté les zones d'ombre de la machiavélique Greta. La blanche colombe réagit enfin de façon censée et tente de rompre le contact. Pour ne rien arranger, Greta est affublé d'une partition musicale abominable et de dialogues d'une bêtise assourdissante.

Les échappées artistiques d'Isabelle Huppert hors des sentiers français sont toujours fascinantes.

Dernières nouvelles