Google Search va mentionner l'origine des paroles des chansons

Quand on recherche les paroles d'une chanson dans Google, le moteur de recherche propose d'abord son encadré, sans besoin de cliquer sur les sites spécialisés en-dessous. Un message caché en code Morse le 'prouverait de manière irréfutable'.

Il suffit d'une recherche sur Google pour connaître les paroles d'une chanson.

En ce qui concerne les paroles des chansons, Genius est probablement l'un des sites de paroles les plus populaires au monde, cependant le site Web des paroles de chansons a récemment accusé Google d'avoir volé ses paroles et de les afficher comme étant les siennes sur les résultats de recherche Google. Après avoir eu des premiers doutes en 2016, elle a commencé à retranscrire les paroles en alternant les apostrophes droites et courbes afin de former un "watermark", un filigrane numérique. Sur d'autres sites web, il y a souvent de petites erreurs dans les transcriptions de ce rap malaisément compréhensible, alors que Genius était le seul à avoir obtenu le texte de l'artiste hiphop.

Genius a donc décidé de tendre un piège tout simple à Google. Ces caractères, pris par groupe de trente, forment le mot "red handed", signifient: "pris la main dans le sac".

Depuis dix ans, Genius fournit les paroles des chansons aux internautes, encourageant également ces derniers à annoter le texte et à faire des commentaires. The Wall Street Journal l'a contrôlé sur base de trois chansons prises au hasard et y a en effet retrouvé des modèles. Entre-temps, Google a redressé toutes les apostrophes dans les textes apparaissant dans ses résultats de recherche.

"Il s'agit d'un problème grave et Google doit y remédier", a déclaré M. Gross. Mais la firme technologique se dit innocente.

Pour sa part, Google s'est également exprimé sur le sujet dans un tweet en déclarant qu'il prenait " très au sérieux la qualité des données et les droits des créateurs et tenait ses partenaires de licence responsables des termes de notre accord ". Dans une réaction ultérieure, Google signale qu'elle va examiner la question et "mettre fin aux accords conclus avec des partenaires recourant à des pratiques douteuses".

La presse tech se faisant l'écho des accusations de Genius.com à l'encontre de Google, le géant du web semble enfin enclin à régler le problème, même s'il se contente pour l'heure de pointer du doigt ses "partenaires".

Dernières nouvelles