Echo : Amazon conserve les conversations avec Alexa indéfiniment

L'Amazon Echo

L'Amazon Echo

L'assistant personnel d'Amazon, Alexa, suscite des interrogations.

Ce qu'Amazon ne précise toutefois pas dans sa réponse, c'est la nature des données partagées avec des tiers et la quantité concernée.

Amazon s'est en effet retrouvé contraint de rendre des comptes au sénateur démocrate du Delaware, ce dernier ayant demandé au géant de l'ecommerce des informations détaillées concernant le stockage des conversations entre l'utilisateur et l'assistant vocal Amazon Echo. Les utilisateurs peuvent effacer eux même leur historique de conversation, cependant même avec cette manipulation, Amazon conserve une partie des enregistrements. Dans une lettre envoyée à un sénateur américain, le vice-président des politiques publiques d'Amazon Brian Huseman indique que les enregistrements sont conservés pendant une durée indéterminée.

Le géant de la vente en ligne confirme ainsi que même les données les plus sensibles sont conservées sur ses serveurs, notamment les données impliquant une transaction si l'utilisateur passe par Alexa pour commander une course Uber par exemple ou pour acheter en ligne. "Nous supprimons ces retranscriptions des principaux systèmes de stockage d'Alexa, et nous maintenons un effort constant pour s'assurer que ces retranscriptions ne restent pas dans d'autres serveurs", explique Amazon.

"Les clients ne voudraient pas ou ne s'attendraient pas à ce que la suppression de l'enregistrement vocal supprime les données sous-jacentes ou empêche Alexa d'exécuter la tâche demandée" justifie le cadre d'Amazon. Un registre de presque tous les achats effectués via Alexa est donc constitué, soit des données personnelles.

D'autres requêtes, dont la programmation de rappels et d'alarmes, seraient également sauvegardées, ajoute Brian Huseman en affirmant qu'il s'agit d'une caractéristique que les utilisateurs souhaitent.

Dans un courrier adressé au sénateur américain Chris Coons, Amazon a confirmé que son enceinte connectée, Alexa, conservait des requêtes vocales de ses clients, rapporte ce jeudi BFMTV.

" Alexa est conçue pour devenir plus intelligente chaque jour - cela s'accomplit grâce aux services infonuagiques d'Amazon, incluant les logiciels d'apprentissage machine, écrit M. Huseman".

Amazon indique qu'il utilise ces transcriptions pour entrainer son assistant vocal et aussi pour que les clients puissent savoir ce qu'Alexa pensait entendre pour les commandes vocales.

Dernières nouvelles