Copa America : Messi, furieux contre l'arbitrage, parle de "corruption"

Au bout d'une guerre des nerfs l'Argentine se console avec le podium

Copa America: l'étrange exclusion de Lionel Messi (vidéo)

La réaction de la Conmebol a été cinglante: "Il est inacceptable qu'à la suite d'incidents spécifiques à la compétition [.], des accusations infondées aient été lancées, qui manquent de vérité et mettent en cause l'intégrité de la Copa América ", s'est insurgé l'instance dans un communiqué.

C'est très rare pour être souligné. Je ne suis pas venu à la remise des médailles pour plusieurs raisons. Parce qu'on ne doit pas faire partie de cette corruption, de ce manque de respect. Exclu lors du match pour la 3e place de la Copa America remporté par l'Argentine face au Chili (2-1), la superstar a ensuite dénoncé la "corruption " de la compétition.

Furieux et outré, Messi estime payer ses critiques balancées après l'élimination face au Brésil en demi-finale (0-2). Si l'Argentine rafle finalement la troisième place, on retiendra surtout l'expulsion ridicule infligée à Leo Messi.

Curieuse soirée pour Lionel Messi, samedi. Je dis toujours la vérité et je suis honnête, c'est pour ça que je suis serein. Avec un carton jaune, tout aurait pu être réglé, a fulminé l'Argentin devant les médias au Brésil. Si ce que je dis a des répercussions, ce n'est pas mon problème, a-t-il enchaîné. "Je crois que ce qui s'est passé (le carton rouge) est dû à ce que j'ai dit", a commenté le capitaine de l'Argentine en zone mixte.

La sélection albiceleste a marqué par Sergio Agüero (12e) et Paulo Dybala (22e), contre une réalisation chilienne d'Arturo Vidal (59e sur penalty).

Rappelons que la prochaine édition de la Copa America se déroulera en Colombie et... en Argentine.

Cette dernière victoire a aussi un petit goût de revanche après les défaites aux tirs au but face à la Roja lors des deux dernières finales du tournoi, en 2015 et 2016.

Dernières nouvelles