L'Atletico Madrid encore en colère contre Griezmann

Esp: Griezmann va au clash et refuse de reprendre avec l'Atlético

L'Atletico Madrid encore en colère contre Griezmann

Car difficile d'imaginer le Français s'entraîner encore quelques semaines avec l'Atlético alors que son départ est plus que jamais dans les tuyaux et que tous les détails du deal ont été exposés publiquement. Une demande rejetée par les Colchoneros: "La réponse de l'Atlético de Madrid a évidemment été négative, étant donné que le FC Barcelone tout comme le joueur ont fait preuve d'un manque de respect à l'égard de l'Atlético de Madrid et de ses supporteurs". Mais selon les informations de Marca, Josep Maria Bartomeu va tenter une ultime approche dans les prochaines heures afin de reprendre les négociations avec le club de la capitale espagnole. Une manière de claquer la porte assez violemment sur les doigts catalans. L'attaquant des Bleus veut s'engager avec le FC Barcelone et devrait payer sa clause libératoire de 120 millions d'euros selon la presse catalane que rapporte Sport24.

"L'Atlético Madrid a eu connaissance du fait que le FC Barcelone et le joueur avaient trouvé un accord au mois de mars", a écrit le club madrilène dans un long communiqué, disant avoir refusé jeudi d'accorder au Barça des facilités de paiement de la clause libératoire du joueur (120 millions d'euros), en passe de signer à Barcelone. En attendant, l'Atlético a donc exigé que son joueur reprenne l'entraînement ce dimanche et a prévu de le sanctionner s'il ne se présente pas.

Et l'affaire ne s'arrête pas là pour le champion du monde. Antoine Griezmann, qui est sous contrat jusqu'en 2023, est attendu dimanche pour la reprise de l'entraînement " conformément à ses obligations contractuelles ". Griezmann va donc devoir la jouer finement pour se faire pardonner et permettre une transaction qui semblait pourtant réglée.

Dernières nouvelles