Mondial-2019: la maison Oranje face au bulldozer US

Megan Rapinoe a marqué 5 buts dont 2 contre les Bleues

Megan Rapinoe a marqué 5 buts dont 2 contre les Bleues. Crédit

16 En battant l'Angleterre - défaite 2-1 par la Suède dans la petite finale ce samedi à Nice -, en demi-finales, les Stars and Stripes du team USA ont établi un nouveau record de victoires consécutives (11) et de matches sans défaite (16) en Coupe du Monde. Le coup d'envoi est prévu pour 11 heures HE, soit un coup d'envoi plus tôt qu'en demi-finale. Les Européennes s'étaient imposées 2-0 face au Brésil.

Mais ils seront largement minoritaires en finale, 5.000 face à 20.000 Américains, et leur équipe ne démarre pas la rencontre dans les meilleures conditions. "J'espère être de retour pour la finale", disait l'emblématique attaquante, connue pour son jeu offensif sur et en dehors du terrain, avec ses prises de position anti-Trump.

"C'est une très mauvaise idée d'avoir trois finales le même jour". "On est déjà championnes d'Europe mais on en veut plus. Je ne pense pas que nous soyons aussi respectées que le football masculin", a-t-elle lancé à la veille du match contre les Pays-Bas.

Cet Etats-Unis-Pays-Bas sera aussi un duel 100% féminin sur le banc de touche, avec les sélectionneuses Jill Ellis et Sarina Wiegman, une rareté dans un univers du "coaching" très masculin.

Et l'autre vedette de cette équipe, Alex Morgan, avait brillé avec son but de la tête, son sixième dans le tournoi. Ce n'était arrivé qu'une fois jusqu'ici, lors du Mondial-2003, avec la victoire de l'Allemande Tina Theune sur la Suédoise Marika Domanski-Lyfors.

Stéphanie Frappart, qui sera la première femme à arbitrer en Ligue 1 la saison prochaine, a été désignée vendredi par la FIFA pour diriger cette rencontre. "Les stades sont pleins, il y a beaucoup d'enthousiasme et tout le monde a suivi la compétition aussi attentivement qu'une Coupe du monde masculine, donc c'est un vrai succès pour nous", rappelle aussi l'arbitre de 35 ans, pionnière en France.

Dernières nouvelles