Sommet UA : Nigeria et Bénin adhèrent à la Zlec

Arrivée à Niamey de plusieurs Chefs d’Etat et de gouvernement Ballet aérien dans le ciel de Niamey

Arrivée ce samedi 6 juillet à l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey du Roi de l'Eswatini Sa Majesté Mswati 3

Cette session extraordinaire de l'institution panafricaine dont les travaux porteront essentiellement sur la mise en œuvre de la Zone de Libre-Echange Continentale (ZLEC), connaîtra la présence d'une trentaine de chefs d'Etat et de gouvernement.

"C'est le plus grand événement historique pour le continent africain depuis la création de l'OUA (Organisation de l'unité africaine) en 1963", estime l'hôte nigérien, le président Mahamadou Issoufou, un des plus ardents promoteurs de la zone.

Le président nigérian Muhammadu Buhari et le président béninois Patrice Talon ont signé l'accord au Palais des Congrès, sous les applaudissements de leurs homologues africains présents.

Pour rappel, l'Accord instituant la ZLECAf a été signé le 21 mars 2018 à Kigali par 44 pays, dont le Sénégal, en même temps que ses trois protocoles additionnels, portant respectivement sur le commerce des marchandises, le commerce des services et le règlement des différends.

La voix du Bénin; celle de l'une des meilleures économies du continent sera très attendue pendant cette réunion au sommet de l'UA.

D'âpres négociations se poursuivent toutefois en coulisses sur sa mise en oeuvre progressive. Elle doit regrouper la zone tripartite de libre-échange, qui doit inclure le marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), la communauté d'Afrique de l'Est (CAE) et la communauté de développement d'Afrique australe (SADC), avec d'autre part la communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), la communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), l'union du Maghreb arabe et la communauté des États sahélo-sahariens. "Il faut donner un calendrier pour que tout le monde puisse jouer son rôle dans la préparation du marché [unique], alors nous avons recommandé au sommet que la date soit le 1 juillet 2020", a expliqué le commissaire au Commerce et à l'Industrie de l'UA, Albert Muchanga.

De son côté, le président de la commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a indiqué que la ZLECA est l'un des projets les plus emblématiques de l'agenda africain, notant que l'Afrique avec une population de 1,27 milliard de personnes, devient ainsi le plus grand espace d'échange commercial au monde.

La Zlec doit favoriser le commerce au sein du continent et attirer des investisseurs.

Dernières nouvelles