Alaphilippe attaque ! Le maillot jaune en difficulté

Tour de France : Julian Alaphilippe gagne l'étape et prend le Maillot jaune

Tour de France 2019 : Alaphilippe remporte l’étape et prend le jaune

L'Australien Michael Matthews (Sunweb) a pris la deuxième place à 26 secondes, devant Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Greg Van Avermaet (CCC) et le Slovaque Peter Sagan (BORA-hansgrohe).

S'il a laissé exploser sa joie au moment de franchir la ligne d'arrivée, Julian Alaphilippe n'a ensuite pas pu cacher toute l'émotion que lui procurait cette victoire.

Alaphilippe fait coup double puisqu'il s'empare du maillot jaune, devenant ainsi le premier Français à se parer du maillot distinctif de leader du classement général depuis 2014.

"J'ai senti que ça n'allait pas trop mal dans les jambes, sur la dernière côte difficile".

Très ému, Alaphilippe a versé quelques larmes quand il a appris sa prise de pouvoir. "Je savais que j'étais attendu, j'ai répondu. Mais je ne pensais pas m'isoler aussi loin de l'arrivée, ce n'était pas prévu", a reconnu "Alaf". "J'ai tellement rêvé de ce scénario", a-t-il réagi.

L'étape avait jusque-là été marquée par la fugue de cinq coureurs, dont les quatre Français Rossetto (Cofidis), Ourselin (Total Direct Energy), Offredo (Wanty) et Delaplace (Arkéa-Samsic). Aidé par un vent favorable, le quintette a obtenu jusqu'à plus de six minutes d'avance mais le peloton a toujours maintenu la pression. Il a gagné au passage le maillot à pois du meilleur grimpeur. Le maillot jaune Mike Teunissen est lui en difficulté à l'arrière du peloton. Le parcours, long de 213,5 kilomètres, traverse la Champagne et la Lorraine jusqu'à une ligne droite finale de 1400 mètres, avec une courbe aux 280 mètres. Mardi, on essayera de faire le sprint pour Elia (Viviani).

"Je vais faire le maximum pour garder le maillot jaune", a promis Alaphilippe. "Après, je pense que les étapes dans les Vosges seront difficiles pour moi, je pense surtout à La Planche des Belles Filles (jeudi)".

Dernières nouvelles