" "Huawei dispose d’une alternative à Android " probablement " plus rapide

NewsHuawei considère Apple comme son modèle en matière de vie privée 8 juillet 20190

NewsHuawei considère Apple comme son modèle en matière de vie privée 8 juillet 20190

Un mal pour un bien, car en développant son propre OS, Huawei prendrait son indépendance du système de Google. En fait, elle prétend pouvoir faire mieux que Google ou Apple en matière de performances du système d'exploitation. Si je l'avais fait une seule fois, les États-Unis auraient des preuves à répandre dans le monde entier. "Nous, en tant que fournisseur d'équipement, ne traquons aucune donnée ", se défend Red Zhengfei dans les colonnes du Financial Times. "Ensuite, les 170 pays et régions dans lesquels nous opérons actuellement cesseraient d'acheter nos produits et notre société s'effondrerait", a-t-il déclaré.

C'est dans ce contexte que le patron de Huawei tente de rassurer les utilisateurs de ses appareils, assurant qu'il ne partagerait jamais les données personnelles de ces derniers avec le gouvernement chinois. Après ça, qui paierait nos dettes? Nos employés sont tous très compétents.

Ren Zhengfei conclut en s'étonnant du paradoxe américain.

Le P. -D.G de Huawei se place ainsi dans une posture de chevalier blanc de la protection des données privées, en s'appuyant sur le modèle cité dans l'entretien par le chef d'entreprise: Apple. Après la fusillade de San Bernardino en 2015, le FBI a effectivement demandé à Apple de lui donner accès au contenu de l'iPhone du suspect principal.

Huawei, qui a souvent été accusé d'espionnage pour le compte du gouvernement chinois, affirme n'avoir aucun contrôle sur les données des utilisateurs.

En ce qui concerne les sanctions américaines, le fondateur de Huawei n'a pas hésité à tacler le gouvernement américain, alors que les dirigeants chinois " n'interviennent pas dans nos opérations commerciales. Les opérateurs doivent suivre chaque utilisateur, sinon aucun appel téléphonique ne pourrait être passé. Il fait également savoir que des tests en interne ont montré que Hongmeng OS devrait être 60 % plus rapide que le système Android de Google et avec un délai de traitement de moins de 5 millisecondes, il sera aussi plus rapide que le système MacOS dApple.

Donald Trump a signé mercredi 15 mai un décret interdisant aux entreprises américaines d'utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale, ce qui revient à interdire aux groupes américains de faire affaire avec Huawei.

Dernières nouvelles