Le rassemblement contre les féminicides à Paris en six photos

Féminicides rassemblement à Paris pour réclamer des mesures immédiates

Manifestation Place de la République à Paris contre les féminicides le 6 juillet 2019

Plusieurs centaines de personnes, selon une journaliste de l'AFP, se sont rassemblées samedi à Paris pour réclamer des mesures immédiates et des moyens accrus pour lutter contre les féminicides, à l'appel d'un collectif de familles et proches de victimes. Parmi elles, 74 portaient des couronnes de fleurs, soit le nombre de féminicides recensés depuis le 1er janvier.

Mercredi, la comédienne Eva Darlan et le magistrat honoraire nordiste Luc Frémiot ont lancé une pétition sur la plateforme change.org intitulée "Non assistance à femmes en danger ", dans laquelle ils appellent également à une " enquête conjointe " des ministères de la Justice et de l'Intérieur.

Cette dernière a appelé les manifestants à observer symboliquement "74 secondes de bruit et de colère", et a interpellé le président Emmanuel Macron.

Muriel Robin, l'actrice Julie Gayet et la chanteuse Yael Naïm ont participé à la manifestation. "Vous avez parlé de cause nationale: où en êtes-vous?"

Dans le "Journal du dimanche", un hebdomadaire français, elle a par ailleurs annoncé que le gouvernement lancera en septembre à Matignon un "Grenelle des violences conjugales" afin d'enrayer le phénomène des féminicides.

Il demande ainsi le traitement systématique des plaintes, un hébergement d'urgence, des ordonnances de protection pour les victimes, l'octroi de l'aide juridictionnelle dès le dépôt de plainte ou encore des bracelets électroniques pour les conjoints violents.

Depuis le début de l'année en France, plus de 70 femmes ont été tuées par leur conjoint ou leur ex-compagnon - 75 selon le dernier décompte.

Dernières nouvelles