Le torchon diplomatique brûle entre Donald Trump et Londres

Donald Trump

Donald Trump.- AFP

Le Mail on Sunday a publié samedi soir le contenu de mémos et rapports transmis à Londres par l'ambassadeur britannique à Washington, Kim Darroch.

"Je lui ai dit comment il fallait procéder mais elle a décidé de faire différemment", a-t-il ajouté, avant de s'en prendre dans la foulée à Kim Darroch.

Des fuites de câbles diplomatiques révèlent que l'ambassadeur britannique aux Etats-Unis estimerait l'administration Trump "inepte" et juge le président américain "instable" et "incompétent". Un enquête a été ouverte pour trouver l'origine de ces fuites mais aussi quelle est la motivation d'une telle publication, à deux semaines de la désignation d'un nouveau chef de gouvernement au Royaume-Uni. Il est arrivé en janvier 2016, avant la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine. Selon la presse, ces fuites visent à discréditer sir Kim Darroch, considéré comme trop proeuropéen pour négocier un accord post-Brexit avec les États-Unis.

Cité dans un communiqué, le chef de la diplomatie britannique Jeremy Hunt s'est distancé des propos supposément tenus par l'ambassadeur Kim Darroch.

"Nous continuons de penser que l'administration américaine sous le président Trump est à la fois très efficace et le meilleur ami possible du Royaume-Uni sur la scène internationale", a poursuivi M. Hunt, qui fait campagne pour devenir le prochain Premier ministre britannique.

Après l'échec de Theresa May à mettre en oeuvre le Brexit, le Parti conservateur doit se choisir un nouveau dirigeant et chef de gouvernement, dont le nom sera connu le 23 juillet.

Et les yeux des deux candidats en lice, Boris Johnson et Jeremy Hunt, sont rivés sur les États-Unis. Un autre mémo concernant la visite d'Etat controversée de Donald Trump à Londres au mois de mai rapporte que le président américain et son équipe ont été "éblouis", mais que malgré tout, la Grande-Bretagne pourrait ne pas conserver longtemps sa belle image car "c'est toujours le pays de l'Amérique d'abord".

Les fuites peuvent-elles changer les projets de l'imprévisible Donald Trump?

Dernières nouvelles