"Oral du bac : "une journée " conforme à ce qu'on souhaitait " dit Blanquer

LyonMag

Bac 2019: l'heure des résultats selon les académies

Plusieurs cas de figures se sont présentés:1 - les élèves avaient toutes leurs notes de bac: les jurys ont délibéré normalement; 2 - les élèves n'avaient pas toutes leurs notes:? quand les jurys disposaient des livrets scolaires, une note fictive correspondant à la moyenne annuelle de l'élève dans la discipline a été attribuée (ce qui est illégal)? quand cette note était jugée insuffisante, elle a été arbitrairement relevée (.)? quand les jurys n'avaient pas accès aux livrets scolaires, il leur a été ordonné d'inventer une note (!).

"Les résultats du premier groupe d'épreuves du baccalauréat 2019 seront proclamés comme prévu vendredi 5 juillet", fait savoir ce jeudi le ministère de l'Education Nationale dans un communiqué. La quasi-totalité des jurys ont pu se tenir, quelques délibérations se terminant lundi dans la soirée. "Moi je remets de l'ordre (.)", a insisté le locataire de la rue de Grenelle, qui dit "voir les syndicats ces prochains jours".

"Nous avons garanti le principe d'égalité dans des circonstances exceptionnelles".

D'autres, en revanche, plus chanceux, ont appris lundi qu'ils n'ont pas à passer les rattrapages car leur note de copie est meilleure que le contrôle continu. Lundi matin, une quinzaine de correcteurs ont symboliquement remis les copies qu'ils "retenaient" au rectorat de Montpellier. Ce qui est étonnant c'est que certains créent le désordre pour ensuite crier au désordre. "En voulant absolument publier les résultats du bac, le ministre a commis de graves fautes sur le plan juridique par ses mauvaises décisions politiques", dénonce le prof. On ne peut pas faire ça.

Maxime, professeur de sciences et vie de la terre à Créteil cite, lui, l'exemple d'un élève qui a eu 5/20 au bac, sa vraie note. Personne n'est lésé, certains même peuvent avoir une note meilleure du fait de la note provisoire.

Contacté par l'AFP, le président de la fédération des parents d'élèves FCPE, Rodrigo Arenas, a expliqué " accompagner les nombreux parents d'élèves qui s'interrogent sur le bien-fondé d'un recours ". Il a justement appelé les enseignants à continuer le dialogue et à revenir à la raison.

Dernières nouvelles