La France appliquera une écotaxe au départ de ses aéroports — Aérien

Le gouvernement va mettre en place dès 2020 une ecotaxe de 1,50 à 18 euros sur les billets d'avion pour tous les vols au départ de la France

France : Borne annonce «une éco-contribution» sur le transport aérien

Pas de taxe, en revanche, pour les vols à destination de la Corse, l'Outre-Mer et pour les correspondances.

" Il n'est pas question que notre pavillon national s'en trouve désavantagé ", a expliqué la ministre des Transports Elisabeth Borne, à l'issue du Conseil de défense écologique.

"Nos voisins européens mettent des dispositifs de ce type", a-t-elle ajouté, notant qu'"il était important de donner un signal". Depuis quelques mois, l'aviation est sous le feu des critiques avec des appels au boycott. En Suède notamment, le mouvement "flygskam" (la honte de prendre l'avion) incite à privilégier d'autres moyens de transport. Le gouvernement avait alors renvoyé le sujet à l'échelle européenne, estimant qu'une mesure nationale serait inefficace.

L'annonce de mardi a été très froidement accueillie par le secteur.

Le gouvernement français a annoncé la mise en place d'une écotaxte de 1,5 à 18 euros sur les vols de toutes les compagnies aériennes au départ de la France, dès l'an prochain. A 12h43, le titre perdait toutefois encore 3,01%, à 8,62 euros.

Pour l'Association internationale du transport aérien (Iata), "cette taxe est malavisée".

Par ailleurs, à partir de 2020, "le remboursement partiel dont bénéficie le transport routier de marchandises sur le gasoil sera réduit de deux centimes par litre, ce qui représente une contribution de 140 millions d'euros en année pleine", a déclaré Mme Borne.

Même si les transporteurs routiers s'y attendaient, c'est un nouveau coup dur. Cette nouvelle taxe devrait rapporter 182 millions d'euros à partir 2020.

Dans un courrier envoyé lundi aux rapporteurs de la Loi d'orientation des mobilités actuellement discutée au Parlement, le Premier ministre Edouard Philippe a assuré que les engagements financiers seraient tenus.

Dernières nouvelles