Marseille : dix-huit personnes interpellées dans un vaste trafic de cocaïne

Illustration

Illustration

Les saisies effectuées la semaine dernière, lors d'une vaste opération de la police judiciaire de Marseille - épaulée dans les investigations par le GIR Paca et la DRPJ de Versailles et par le Raid 13 lors des arrestations - en disent long sur l'ampleur du trafic ciblé. Les suspects sont âgés de 27 à 51 ans.

Après 18 mois d'enquête, de l'antenne marseillaise de l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), les enquêteurs ont réussi à identifier les différents protagonistes, des narcotrafiquants particulièrement prudents. Ces semi-grossistes rapportaient entre 20 et 30 kg de cocaïne, à chacun de leur voyage.

Des armes de poing, un fusil d'assaut, des téléphones cryptés, un brouilleur de balises et une compteuse à billets ont ainsi été découverts lors des perquisitions aux domiciles des suspects.

"La provenance n'a pas été déterminée, mais très souvent ça vient d'Amérique du Sud où ils paient le kilo 5 000 dollars une drogue qui est en plus d'une incroyable qualité, souvent pure à 98 %, précise un spécialiste, ce qui coûte cher c'est de payer les mules qui ramènent la came dans leurs bagages ou un placement sur un container".

Toujours au cours des perquisitions, les enquêteurs ont mis la main sur un ensemble de montres et de sacs de luxe, sept voitures de luxe et des tableaux d'art, sans compter sur de l'argent liquide.

Dernières nouvelles