Jay-Z se lance dans le business de la weed

Jay-Z se lance dans le commerce du cannabis en Californie

Jay-Z, ancien dealer, se lance dans le commerce (légal) du cannabis

Le PDG de Caliva, Dennis O'Malley, a estimé sur la chaîne CNN que cette collaboration avec Jay-Z, 49 ans, ouvrait la porte à "d'importants changements pour l'industrie en matière de visibilité".

Il se lance dans le cannabis Alors que la consommation thérapeutique de cannabis est légale dans plusieurs états américains, nombre de personnalités se sont mis au vert pour que pleuvent les billets verts. Un business qui pourrait aussi lui rapporter gros.

La société privée Caliva, créée à San José en 2015, a déclaré, mardi 9 juillet 2019, que Jay-Z avait conclu un partenariat à long terme dans lequel il se concentrerait sur la sensibilisation et la direction créative de la société.

Shawn Carter, de son vrai nom, a été nommé stratégiste en chef de Caliva, l'une des principales entreprises du secteur dans cet Etat de l'Ouest américain. Le rappeur, qui est engagé auprès de l'ONG Reform Alliance qui milite pour une réforme du système pénal américain, a déjà annoncé qu'il souhaitait encourager la réinsertion d'anciens détenus " dont beaucoup sont privés des bénéfices financiers de la légalisation ", précise Caliva. "Nous voulons créer quelque chose d'extraordinaire, tout en s'amusant, faire le bien et inviter des gens à nous rejoindre", a déclaré le rappeur dans un communiqué.

D'où vient son milliard de dollars?

Un retour plutôt ironique à ses débuts, pour Jay-Z.

Jay-Z, avant de devenir un rappeur riche et célèbre, a vendu de la drogue à New York. Le gourou a notamment pu compter sur ses investissements dans le champagne Armand de Brignac et le cognac D'Ussé pour doubler tous ses concurrents.

Dernières nouvelles