UFC-Que Choisir dénonce les vacances très très chères des voyageurs solos

Les voyageurs célibataires sont frappés au porte-monnaie

Les voyageurs célibataires sont frappés au porte-monnaie Pixabay

Voilà, il est venu le temps des vacances.

Partir en vacances en solitaire coûte en moyenne 53% plus cher que pour une personne en couple. Dans les clubs vacances, le surcoût est moindre, mais il est tout de même de 32% en France, et de 37% pour l'étranger. Selon l'association, le résultat est sans appel : "Tous ces voyagistes ou distributeurs pratiqueraient une sur-marge au détriment des personnes seules". Le prix est quasiment identique que l'on soit deux ou un à prendre le large. En revanche, les voyages combinés (vol et hôtellerie tout compris) à l'étranger appliquent un surcoût moyen de 52 %. Sil est compréhensible que loccupation dune même chambre soit facturée peu ou prou au même prix à une ou deux personnes (les coûts sont effectivement proches), comment ne pas sinsurger devant les sur-tarifications des prestations directement liées au nombre de voyageurs? L'association de consommateurs estime ainsi que le surcoût moyen par semaine est de 400 euros pour les voyageurs solo. Le supplément ne dépasse pas les 25% chez TUI ou Thomas Cook contre 40% chez Fram ou Marmara.

Les grandes disparités de supplément pour personnes seules entre les différents voyagistes, pour des destinations et des prestations similaires, montrent d'ailleurs bien l'absence de justification économique des suppléments les plus élevés.

L'UFC-Que choisir pointe même des cas extrêmes dans une compagnie, où le surcoût se chiffre à +149%.

(1) Les relevés de tarifs, réalisés entre le 21 juin et le 9 juillet 2019 pour des séjours dune semaine au deuxième semestre, concernent: Belambra, Club Med, Costa Croisières, Disneyland Paris, Fram, Futuroscope, Look Voyages, Marmara, MSC Croisières, Oui SNCF, Parc Astérix, Promovacances, Puy du Fou, Royal Caribbean, Thomas Cook, TUI, Voyage Privé. L'UFC-Que Choisir exhorte les voyagistes à adopter une tarification responsable des vacances en solitaire. Sinon on peut trouver un ou une bonne amie avec qui partir ou favoriser des voyages organisés en groupe, en attendant un ajustement des prix.

Dernières nouvelles