A Nîmes, Castaner qualifie le comportement des supporters algériens "d'inacceptable"

La situation a dégénéré vers minuit

La situation a dégénéré vers minuit.- Youtube

Aux alentours de 22h30 à Montpellier (Hérault), les supporters de l'Algérie célébraient la victoire de leur équipe à la Coupe d'Afrique des nations. Son bébé d'un an est polytraumatisé et son pronostic vital est engagé.

Au total, 74 personnes ont été interpellées en France et 73 placées en garde à vue, a indiqué vendredi le ministère de l'Intérieur.

A Montpellier, une mère de famille est décédée après avoir été percutée avec son bébé par un automobiliste, supporter algérien qui fêtait la victoire.

Le ministre a promis "des sanctions et des moyens renforcés pour que ces comportements soient systématiquement neutralisés et que nous puissions poursuivre les auteurs". Le conducteur, âgé de 21 ans, a été arrêté et placé en garde à vue.

Plusieurs dizaines de personnes ont pillé deux magasins, dont une enseigne Ducati, s'emparant des accessoires, casques, gants. mais aussi de motos, avant que les forces de l'ordre n'interviennent.

D'autres vitrines ont été brisées et, quelques temps plus tard, peu avant 1h des échauffourées ont éclaté et les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène notamment autour de la place de l'Etoile pour repousser des groupes qui leur lançaient des projectiles.

Le maire du XVIIe arrondissement, Geoffroy Boulard (LR), "en colère" après ces scènes de "pillages inadmissibles" a estimé qu'il y avait eu "à l'évidence un problème de sécurité hier soir". Dans la foulée, une vingtaine de policiers ont été blessés, dont dix à Marseille, relate Le Parisien.

A Roubaix (nord), environ 1.000 supporters ont célébré la victoire et il y a eu 14 interpellations. À Tours, 800 personnes se sont retrouvées place Jean-Jaurès, où un drapeau français a été dégradé et remplacé par le drapeau algérien.

S'indignant de "débordements (.) aussi inacceptables qu'insupportables", le parti Les Républicains (droite) a réclamé "une tolérance zéro".

Dernières nouvelles