Le PSG dans le chapeau 1 — Ligue des champions

Réforme de la Ligue des champions : le foot français soumet une contre-proposition à l'UEFA - Foot - C1 - Réforme

La France a établi sa propre version de la réforme de la Ligue des Champions

Une victoire lors de cette phase rapporte 2,7 M€, contre 900 000 € pour un nul.

L'UEFA a également dévoilé ce vendredi la répartition des primes pour l'Europa League 2019/20. Les montants non distribués (à savoir 900 000€ par match nul) seront mis en commun et redistribués aux clubs participant à la phase de matches de groupe en proportion de leur nombre de victoires.

Sur le montant brut estimatif de EUR 3,25 milliards, EUR 295 millions seront déduits pour couvrir les coûts d'organisation et les frais administratif des compétitions, et 7% (EUR 227,5 millions) seront réservés aux versements de solidarité. Le vainqueur de l'Europa League recevra un montant supplémentaire de 4 millions d'euros. Des montants auxquels il faudra ajouter les primes liées au classement UEFA et au market pool. Les joueurs du club rhodanien disputeront la phase de poules de la Ligue des champions grâce à leur 3e place au classement de Ligue 1 Conforama, mais surtout grâce au succès de Chelsea en finale de Ligue Europa contre Arsenal le 29 mai dernier (4-1).

Primes de participation (EUR 488 millions) Chacun des 32 clubs qualifiés pour la phase de matches de groupe recevra une prime de participation correspondante de EUR 15,25 millions, avec un premier versement de EUR 14,5 millions et le versement du solde de 0,75 million. L'équipe la moins bien classée recevra une part (EUR 1,108 million). Pour les quarts, les clubs encaisseront 10,5 millions d'euros.

Conformément au nouveau système de distribution, 107,5 M€ seront distribués aux clubs. Les vainqueurs de groupe recevront une prime de qualification de 1 million d'euros chacun et les deuxièmes recevront 500.000 euros chacun.

Dernières nouvelles