Inde: la sonde Chandrayaan-2 décolle vers la Lune

Une sonde indienne en route vers la Lune

L'Inde lance le vaisseau spatial Chandrayaan en vue de devenir le quatrième pays sur la Lune

Selon la presse locale, il s'agissait d'une fuite dans une bouteille d'hélium du moteur cryogénique de l'étage supérieur de la fusée indienne GSLV-MkIII, le plus puissant lanceur indien.

La semaine dernière, la mission Chandrayaan-2 avait été annulée moins d'une heure avant le décollage en raison d'un problème technique détecté dans le système de lancement.

Si le calendrier est respecté, les expériences sur le satellite naturel de la Terre devraient commencer à partir de septembre prochain.

La mission doit permettre à l'Inde d'étudier la présence d'eau au pôle Sud de la Lune. "Je suis extrêmement heureux d'annoncer que le GSLV-MkIII a placé avec succès Chandrayaan-2 sur son orbite définie", a alors déclaré le président de l'ISRO, Kailasavadivoo Sivan.

Le lanceur indien ne disposant pas de la puissance nécessaire pour propulser la sonde directement auprès de la Lune (384 400 kilomètres environ), Chandrayaan-2 va encore devoir utiliser la gravité de la Terre pour prendre de la vitesse, rectifier sa trajectoire et ainsi se propulser à destination.

L'Inde deviendra-t-elle le quatrième pays à se poser sur la Lune après l'URSS, les États-Unis et la Chine? Arrivée à ce stade, elle resserrera alors progressivement ses rotations autour de l'astre.

De plus, cette mission témoigne que l'ISRO s'est spécialisée dans la conquête spatiale à bas coût: l'organisation a en effet révélé que Chandrayaan-2 avait coûté 141 millions de dollars, là où, anecdote notable, le film Marvel Avengers: Endgame a coûté plus de 356 millions de dollars!

Le robot nommé Pragyaan - " sagesse ", en sanskrit - accomplira sa tâche pendant un jour lunaire, l'équivalent de quatorze jours terrestres. Ce montant est bien inférieur à ceux des autres grandes agences spatiales pour des missions de ce type.

L'Inde envisage d'envoyer son premier vol spatial habité d'ici 2022.

Dernières nouvelles