Samsung va lancer son smartphone pliable, le Galaxy Fold, en septembre

Bonne nouvelle pour les férus de technologies Samsung va lancer son smartphone pliable en septembre

C'est officiel : le Samsung Galaxy Fold sortira bien en septembre

Le géant coréen a solutionné les défauts qui l'avaient conduit à repousser le lancement du mobile initialement prévu le 26 avril. Depuis, plus de nouvelles, malgré d'innombrables rumeurs indiquant une sortie cet été.

Dans un billet de blog, Samsung a indiqué que la nouvelle version de son smartphone pliable sera commercialisée à la rentrée.

"Nous veillerons à ce que les conseils d'entretien et d'utilisation soient clairement fournis à nos clients par le biais du matériel contenu dans l'emballage du Galaxy Fold, comme le guide de démarrage rapide ainsi que le site Samsung.com".

Depuis le lancement annulé, la marque coréenne a apporté certains changements à l'appareil, a indiqué Samsung, précisant que ceux-ci visaient avant tout à rendre l'écran du Galaxy Fold plus solide. L'un d'entre eux s'était plaint du film protecteur qui ne pouvait être retiré du smartphone. Ainsi les extrémités de la charnière ont-elles été renforcées avec des protections limitant l'introduction de matériaux extérieurs.

Par exemple, la couche de plastique qui protège l'écran pliable a été étendue et fixée sous les bordures afin que ce soit évident qu'il ne s'agit pas d'un élément que l'utilisateur doit retirer. Enfin, l'espace entre la charnière et les deux modules du smartphone a été réduit - tout comme le sera a priori la tentation d'y glisser quelque chose. Est-ce que cela suffira à assurer une résistance quotidienne au premier smartphone pliable de Samsung? Il conviendra d'attendre les premiers retours des utilisateurs à sa sortie. À noter que le modèle que nous avons testé plusieurs semaines au printemps n'a pas rencontré le moindre problème. Malgré les 5 mois de retard avec le Galaxy Fold, Samsung a encore une chance dêtre le premier sur le marché avec un téléphone pliable, très attrayant, peut-être en partie grâce à linterdiction de Huawei aux Etats-Unis.

Dernières nouvelles