Trump menace d'imposer une taxe sur le vin français

Taxe Gafa : Trump dénonce la

Donald Trump:"J'ai toujours dit que le vin américain était meilleur que le vin français! ROBERTO SCHMIDT AFP

Donald Trump a dénoncé, vendredi 26 juillet, la "stupidité" du président français Emmanuel Macron, menaçant de taxer le vin français en représailles à l'imposition d'une taxe française sur les géants américains du secteur des hautes technologies, dite taxe Gafa.

Dans un tweet, il a déploré " la stupidité " du président Emmanuel Macron sur le sujet et s'est dit prêt à taxer le vin français en représailles.

"La taxe de 3 %, adoptée par Macron cette semaine, ne s'appliquera qu'aux entreprises valant plus de 850 millions de dollars et qui auraient gagné au moins 28 millions de dollars en France", précise The Daily Beast. Si quelqu'un les taxe, cela devrait être leur pays d'origine, les États-Unis. Nous annoncerons bientôt une action réciproque substantielle après la stupidité de Macron. "J'ai toujours dit que le vin américain était meilleur que le vin français!", a-t-il ajouté.

La taxe gafa est une imposition sur le chiffre d'affaire des grandes entreprises du secteur du numérique en attendant une harmonisation des règles au niveau de l'OCDE.

Dans la foulée, le ministre de l'Economie français, Bruno Le Maire, a rétorqué que la France allait " mettre en oeuvre ses décisions nationales " quoi qu'il en soit.

L'administration Trump avait annoncé la veille de cette décision qu'elle lançait une enquête pour mesurer les effets d'une telle taxe sur les entreprises américaines. "La taxation universelle des activités digitales est un défi qui nous concerne tous".

Ce sont les revenus que ces firmes engrangent en France grâce à la publicité en ligne, à la vente de données à des fins publicitaires et à la mise en relation des internautes par des plateformes qui seront imposés. "Nous ne sommes pas contents que la France soit allée de l'avant avec cette sorte d'impôt sur le numérique", a déclaré le conseiller sur la chaîne CNBC.

En juin déjà, Donald Trump avait laissé entendre qu'il pourrait infliger des taxes douanières supplémentaires à la France. Il avait alors argué qu'il fallait corriger une concurrence jugée "déloyale".

De son côté, Bloomberg précise qu'"environ trente entreprises sont concernées par cette taxe, et alors que la plupart sont américaines, la liste contient aussi des noms chinois, allemands, britanniques et même français". Le vin français est réputé pour être "très bon", avait aussi commenté l'hôte de la Maison Blanche. Toutefois, le président américain a reconnu qu'"à l'évidence, il se passe quelque chose en matière de monopole", alors les géants technologiques américains sont aussi dans le viseur des régulateurs américains, qui les soupçonnent de pratiques anticoncurrentielles.

Dernières nouvelles