Paris confiante avant la BCE face à un déluge de résultats

La Bourse de Paris nettement dans le vert à la mi-journée

Paris confiante avant la BCE face à un déluge de résultats

Les principales Bourses européennes évoluent en hausse jeudi, soutenues par des résultats qui ont été bien accueillis, un facteur qui s'ajoute à l'espoir de voir la Banque centrale européenne (BCE) adopter un biais plus accommodant.

A 09H49, l'indice CAC 40 prenait 34,88 points à 5.640,75 points, après avoir inscrit un nouveau record annuel dans les premiers échanges à 5.652,21 points.

À Francfort, le Dax gagne 0,04% et à Londres, le FTSE avance de 0,16%.

Carrefour cédait 0,64% à 17,91 euros.

La BCE annoncera, à 11h45 GMT, sa décision de politique monétaire avant conférence de presse de son président Mario Draghi, qui débutera à 12h30 GMT.

"Dans le cas d'une baisse des taux dès ce jeudi, la pression serait mise sur la Réserve fédérale qui serait d'autant plus accentuée par les pressions émanant également de la Maison blanche".

L'attente de la réunion de la Banque centrale européen a aussi suscité une certaine circonspection, même si la majorité des investisseurs estiment qu'après avoir affiché en juin sa détermination à soutenir l'économie, la Banque centrale européenne devrait au minimum préparer les esprits jeudi à un abaissement de taux, probablement entérinée en septembre.

Du côté des indicateurs, le moral des entrepreneurs allemands a atteinten juillet un nouveau plus bas depuis 2014.

Outre les espoirs concernant la BCE, la progression des indices s'explique grandement par de solides résultats d'entreprises.

LVMH: Le numéro un mondial du luxe, a vu son bénéfice net progresser de 9% au premier semestre, porté par le succès de ses marques phare Louis Vuitton et Christian Dior, sans oublier la demande chinoise toujours plus forte. Sur le semestre, ses ventes ont reculé de 5,2%.

STMicroelectronics fermait la marche, pénalisé (-1,31% à 17,37 euros) par un bénéfice net en recul de 38,7% au deuxième trimestre.

Teleperformance grimpait de 7,11% à 192,80 euros, profitant d'un bénéfice net en hausse de 18% pour le premier semestre, à 145 millions d'euros, et du relèvement de ses objectifs.

A l'inverse, Atos, JCDecaux et Eramet perdent entre 2,92% et 8,79% après des résultats et prévisions décevants. La veille, il avait fini en repli de 0,50%.

Le Nikkei à la Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,22%, proche d'un pic de deux mois et demi atteint en séance, à la faveur des records enregistrés à Wall Street.

La nouvelle de l'envoi d'une délégation américaine de haut rang la semaine prochaine à Shanghai, en Chine, pour une série de négociations commerciales, n'a pas réussi à rétablir l'équilibre. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 0,26%, tandis que l'indice élargi S&P 500 évoluait en hausse de 0,27%. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 0,85%, soutenu par Texas Instruments (+7,44%) après des résultats supérieurs aux attentes suggérant des jours meilleurs pour le compartiment des semi-conducteurs.

Boeing a perdu 3,15% en clôture après avoir fait état d'une perte de près de trois milliards de dollars au deuxième trimestre liée à l'immobilisation du 737 MAX.

Albioma: Le producteur d'électricité a annoncé une forte baisse de son bénéfice net au premier semestre.

Danone gagnait 1,12% à 76,16 euros. Les gains sont toutefois limités par les inquiétudes sur la demande mondiale.

Dernières nouvelles