Collision mortelle au Caire : Al-Sissi dénonce "un acte terroriste"

Egypte 19 morts dans une collision entre des voitures au Caire

Une voiture calcinée après une collision entre plusieurs véhicules le 5 août 2019 au Caire en Egypte

Le drame s'est produit lorsqu'une voiture roulant à grande vitesse a percuté trois autres véhicules provoquant une énorme explosion, a précisé le ministère, ajoutant que trente personnes ont été blessées, dont certaines sont dans un "état critique". Selon les autorités égyptiennes, l'une des voitures accidentées transportait des explosifs, ce qui explique l'importance de la détonation et des dégâts.

Un communiqué publié par le ministère égyptien de l'Intérieur a révélé que des traces d'explosifs avaient été découvertes dans la voiture à l'origine de cette explosion, et qu'elle était "destinée à être utilisée dans une opération terroriste".

Le ministère égyptien de l'Intérieur a attribué cet acte au groupuscule Hasm, considéré par les autorités comme proche des Frères musulmans.

Le chef de l' Etat égyptien Abdel Fattah al-Sissi a condamné un acte terroriste, sur les réseaux sociaux, présentant ses condoléances aux familles des martyrs.

Selon le ministère de la Santé, l'explosion a fait 20 morts et une cinquantaine de blessés. Le procureur général a ordonné une enquête.

En mai dernier, douze membres présumés du groupe armé Hasm, apparu en 2016, ont été tués par les forces de sécurité égyptiennes au lendemain d'une attaque à l'engin explosif artisanal contre un car de touristes qui a fait douze blessés dans le secteur des pyramides de Gizeh.

Dernières nouvelles