Donald Trump recadre Emmanuel Macron sur Twitter

Donald Trump recadre Emmanuel Macron Personne ne parle pour les États-Unis

Donald Trump recadre Emmanuel Macron sur Twitter

Selon la presse, le président français, Emmanuel Macron, aurait proposé à son homologue iranien, cheik Hassan Rohani, de rencontrer le président Donald Trump lors du sommet du G7 de Biarritz, fin août. "Elle s'engage fortement pour la paix et la sécurité dans la région, elle s'engage pour permettre une désescalade des tensions et elle n'a besoin d'aucune autorisation pour le faire".

" L'Iran a de graves problèmes financiers". Je sais qu'Emmanuel est bon, comme tout le monde, mais personne ne doit parler en notre nom. Les États-Unis, et seulement les États-Unis eux-mêmes, personne n'est autorisé de quelque manière que ce soit, ni par le biais d'un forum, de nous représenter!

La France qui "respecte sa signature, comme le font les autres parties de l'accord (de Vienne sur le nucléaire iranien-NDLR), à l'exception des Etats-Unis", oeuvre politiquement pour "retrouver les conditions d'un dialogue" et estime que "tous les efforts doivent être réunis pour éviter que cette situation conflictuelle ne se transforme en une confrontation dangereuse", est-il expliqué dans le communiqué du Quai d'Orsay.

Selon le site internet du gouvernement dolat.ir, le président iranien a ensuite eu un entretien téléphonique avec son homologue français Emmanuel Macron.

Dans ce contexte difficile, les pays européens signataires de l'accord de Vienne, la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne, tentent de mener une délicate mission de médiation, sans résultat pour l'instant. "Ils veulent désespérément parler aux Etats-Unis, mais reçoivent des messages contradictoires de la part de tous ceux qui prétendent nous représenter, parmi lesquels le président français Macron", a tweeté le locataire de la Maison Blanche.

Bien qu'aucune délégation iranienne n'a été invitée à ce meeting diplomatique. L'Elysée avait alors précisé que, depuis son lieu de villégiature, le président français restait " en contact " avec ses homologues américain et iranien.

Ce n'est pas la première fois que Donald Trump s'en prend publiquement, sur Twitter, à Emmanuel Macron, après des débuts pourtant à première vue idylliques entre les deux présidents.

Jusqu'à présent, l'Iran maintient qu'il ne négociera pas avec Washington sous la pression des sanctions américaines.

Dernières nouvelles