Paris: elle fait une fausse couche après une garde à vue

GettyImages

GettyImages

Ce jour-là, une femme a été interpellée après avoir agressé un couple sur la voie publique dans le 12 arrondissement de la capitale.

Elle s'est ensuite plainte de douleurs et a indiqué qu'elle était enceinte, selon des sources concordantes. Les policiers lui ont proposé d'appeler les pompiers, ce qu'elle a d'abord refusé, selon une source proche du dossier à l'AFP. Elle est conduite à l'hôpital mais elle fait une fausse couche.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a demandé immédiatement la suspension provisoire d'un policier en attendant les conclusions de l'enquête, selon Beauvau.

La suspecte a dû être maîtrisée par les force de l'ordre puisqu'elle se débattait et refusait d'être placée en garde à vue. La femme, elle, accuse les policiers de lui avoir porté des coups. Une enquête a été ouverte par l'IGPN mais faire le jour sur une affaire encore floue survenue mardi. Le parquet de Paris a saisi l'Inspection générale de la police nationale pour "violences volontaires sur personne en état de grossesse, en réunion, par personne dépositaire de l'autorité publique".

Dernières nouvelles