F1 : un grand prix à Mexico jusqu'en 2022

Officiel: Le Grand Prix du Mexique

F1 : un grand prix à Mexico jusqu'en 2022

Le Grand Prix du Mexique était l'un des cinq Grands Prix en danger, avec l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie et la Grande-Bretagne.

Le Grand Prix du Mexique, couru sur l'Autodromo Hermanos Rodriguez, est revenu au calendrier en 2015, signant un premier contrat de cinq saisons. L'événement diffusé dans 185 pays a permis au Mexique de se faire une place parmi les pays accueillant des GP de F1. En mars dernier, l'organisateur annonce avoir perdu son droit préférentiel pour conserver sa date au calendrier 2020, soit au moment de la Fête des Morts. Claudia Sheinbaum Pardo, la maire de Mexico, déclare avec fierté: "Avec la présence de la Formule 1 dans la ville pendant les trois prochaines années, nous sommes parvenus pour la première fois à atteindre un modèle financier dans lequel aucune ressource publique ne sera utilisée". Aussi, l'événement se retrouve sans financement, le gouvernement refusant de donner les 20 millions de dollars habituellement distribués. "Le prix des tickets demeurera le même que les années précédentes".

Plusieurs médias annoncent une prolongation jusqu'en 2023.

L'accord est maintenant réglé et le Mexique restera sur le calendrier de la F1 jusqu'au moins à la fin de la saison 2022.

Chase Carey, PDG de la F1, s'en félicite: "Nous sommes ravis de renouveler notre partenariat avec Mexico, qui accueillera la F1 jusqu'en 2022". "Depuis son retour au calendrier du championnat en 2015, cet événement s'est toujours montré extrêmement populaire auprès du public et des fans, pas seulement au Mexique mais de par le monde. Il a également été une importante source économique pour la ville et a renforcé sa position touristique".

Dernières nouvelles