Il se filme arrachant la tête d'un coq vivant avec les dents

Un coq  image d'illustration

L’homme qui a arraché la tête d’un coq vivant avec ses dents est poursuivi par la Fondation Bardot- vidéo choc Sputnik. Alekseï Danitchev

La Fondation Bardot va porter plainte contre un homme, joueur de pelote basque, qui, en juin, lors d'une soirée arrosée, avait arraché la tête d'un coq vivant avec ses dents, a affirmé ce samedi un porte-parole de la fondation à l'AFP. Des images choquantes d'un homme arrachant la tête d'un coq vivant avec ses dents ont suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux.

La vidéo qui dévoile cet acte a été relayée par un représentant de la Fondation, Daniel Raposo. Sur les images, la mention "Hasparren" laisse penser que la séquence a donc été tournée au Pays basque. "Brigitte Bardot ne s'est pas exprimée elle-même sur cette vidéo".

Très vite, la fondation Brigitte Bardot, qui oeuvre pour la défense des animaux, s'est saisie de l'affaire, et annoncé un dépôt de plainte. Selon la Fondation, la plainte a été déposée pour "acte de cruauté". "J'ai remonté la source de la vidéo pour trouver la personne qui l'avait postée et qui s'indignait de la scène ", a expliqué à l'Agence France-Presse Daniel Raposo, qui a identifié l'auteur de l'acte, un joueur de pelote à main nue professionnel âgé de 22 ans.

Daniel Raposo aurait envoyé "tous les éléments à Paris, au service juridique de la fondation" qui a "saisi notre cabinet d'avocats". Les faits se seraient déroulés dans un hôtel de la commune Hasparren dans les Pyrénées-Atlantiques, après un championnat de pelote basque fin juin.

Joint par le site local Mediabask, Bixente Larralde n'a pas souhaité réagir.

Le sportif risque jusqu'à 30.000 euros d'amende et deux ans d'emprisonnement pour ces faits.

Dernières nouvelles