L'emploi salarié a progressé de 0,3% au deuxième trimestre — France

Les créations d’emplois continuent mais s’essoufflent

L’Insee recense 62 100 créations nettes d’emploi au second trimestre 2019 JC Tardivon MAXPPP

PARIS, 9 août (Reuters) - La croissance de l'emploi salarié dans le secteur privé en France a ralenti à 0,3% au deuxième trimestre, après son bond de 0,5% sur les trois premiers mois de l'année, selon une estimation "flash" publiée vendredi par l'Insee.

Ces créations ralentissent en effet par rapport à un 1er trimestre marqué par une accélération avec plus de 90.000 emplois créés. Sur un an, l'emploi salarié est en hausse de 1,3% (+259.400 emplois). Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Ce ralentissement va de pair avec une croissance économique qui a marqué le pas, avec un coup de frein inattendu de la consommation des ménages. Hors intérim, il augmente également de 0,3% sur le trimestre, avec 61.100 emplois créés en net, et de 1,4% sur un an (+266.300 postes). Par secteurs, l'emploi a poursuivi sa hausse dans les services marchands au premier trimestre, avec 47.500 créations nettes (46.500 hors intérim).

Le SMB, mesuré dans les entreprises de 10 salariés ou plus (hors agriculture et emplois publics), est un salaire brut, avant déduction des cotisations sociales et versement des prestations sociales. Il ne prend en compte ni les primes, ni les heures supplémentaires. A titre de comparaison, le taux d'inflation annuelle (hors tabac) s'élevait à 1,0% sur les douze mois à fin juin 2019.

Dernières nouvelles