Heurts sur l'esplanade des Mosquées

Heurts entre policiers israéliens et Palestiniens sur l'esplanade des Mosquées

Regain de tension sur l'esplanade des Mosquées, au premier jour de l'Aïd

Cet incident intervient alors que juifs comme musulmans célèbrent ce dimanche deux grandes fêtes religieuses, Ticha Beav pour les premiers et l'Aïd al-Adha pour les seconds. La police israélienne a fait état d'au moins 4 blessés chez les policiers.

D'après des médias locaux, la police israélienne a eu recours à des grenades lacrymogènes pour disperser la foule de fidèles dans le parc de la mosquée et a tiré des balles en caoutchouc à plusieurs reprises. La police a dénombré quatre blessés dans ses rangs et fait état de 7 arrestations. L'esplanade des mosquées, au cœur du conflit israélo-palestinien, se trouve à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé depuis 1967 par Israël, qui l'a ensuite annexé sans que cela ne soit reconnu par la communauté internationale.

Appelée Noble sanctuaire par les musulmans, mont du Temple par les juifs, l'esplanade des Mosquées est le troisième lieu saint de l'islam et le site le plus sacré pour les juifs car considéré comme le lieu de leurs deux Temples. Les juifs sont autorisés à venir sur le site pendant des heures précises, mais ne peuvent pas y prier, pour éviter d'attiser les tensions.

Si l'entrée de l'esplanade des Mosquées est contrôlée par Israël, l'administration des lieux demeure la prérogative du Waqf, une fondation musulmane sous contrôle jordanien. -C. puis par les Romains en l'an 70.

Des Palestiniens font face aux forces de sécurité israéliennes alors que la tension monte à l'intérieur de l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem. Il s'agit du troisième échange de tirs meurtriers à la lisière de l'enclave ces derniers jours.

La crainte de voir Israël prendre le contrôle total du site mobilise chroniquement les Palestiniens.

Le ministère de la Santé du Hamas à Gaza a confirmé le décès du Palestinien de 26 ans, originaire de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, dont la dépouille a été transportée dans un hôpital local.

Toujours selon la porte-parole l'un des palestiniens a franchi la clôture et lancé une grenade en direction des soldats; les militaires ont alors ouvert le feu et tué quatre Palestiniens. Les autorités israéliennes ont depuis arrêté deux suspects pour le meurtre du soldat Dvir Sorek qui a bouleversé Israël.

Dernières nouvelles