L'appel de la mère de Nora, introuvable en Malaisie — Disparition

Une adolescente franco-irlandaise portée disparue en Malaisie

Disparition de Nora Quoirin : des empreintes digitales en cours d'analyse

Un corps, qui pourrait être celui d'une jeune Franco-Irlandaise disparue depuis dix jours en Malaisie, a été découvert dans le cadre des recherches, a annoncé mardi une organisation caritative britannique. Pour l'heure, nous ne pouvons confirmer qu'il s'agit de Nora.

Un avis de recherche a été émis sur les réseaux sociaux par l'association Lucie Blackman Trust qui aide les ressortissants britanniques en difficulté à l'étranger. "Les recherches sont en court pour confirmer l'identité et les causes du décès", peut-on lire dans un communiqué diffusé sur le compte Twitter de cette association qui vient en aide aux familles de disparus britanniques.

La famille de Quoirin, qui vit à Londres depuis 20 ans, est arrivée samedi dernier pour un séjour de deux semaines au Dusun, une petite station située dans un verger de durian à proximité d'une réserve forestière à 63 kilomètres au sud de Kuala Lumpur. Ils ont seulement l'information qu'un corps a été trouvé. Pour l'instant, c'est tout. 260 personnes sont mobilisées pour ratisser la forêt tropicale à la recherche d'un signe permettant de retrouver Nora Quoirin.

Le grand-père de Nora a cependant estimé "qu'il paraît absurde" que la jeune fille marche 2,5 km "dans la jungle", soit la distance de son hôtel à laquelle le corps a été retrouvé.

"Ce que je sais, c'est que les autorités françaises ont pris ça très au sérieux et suivent ça de très près pour aider les forces de police (locales) à trouver Nora; l'ambassadeur (de France, NDLR) a aussi rencontré les plus hauts responsables de l'Etat malaisien", a affirmé M. Quoirin. "Pour une telle jeune fille et quand on connaît Nora, ce n'est pas possible", a-t-il jugé.

Un hélicoptère équipé d'un dispositif de recherche thermique, des plongeurs, des drones et des chiens renifleurs sont venus épauler les recherches, menées par plus de 250 personnes, selon les autorités. Des chamans ont même pratiqué leurs rituels pour tenter de localiser l'adolescente.

Dernières nouvelles