"Ma moto est restée accrochée à celle de Dovizioso" explique Marquez — MotoGP

Dovizioso le plus rapide aux premiers essais en Autriche

"Ma moto est restée accrochée à celle de Dovizioso" explique Marquez — MotoGP

Fabio Quartararo (Yamaha SRT) continue d'enchaîner les bonnes performances. Le pilote italien a dépassé son adversaire espagnol dans le dernier virage du dernier tour après lui avoir disputé la 1re place pendant quasiment toute la course. "Je me sentais incroyablement fort à ce moment et parfois il faut tenter des choses folles", a-t-il ajouté, estimant que "c'est ma plus belle, sinon l'une des plus belles" de ses victoires.

Marquez, 26 ans et déjà quintuple champion du monde, bat par la même occasion le record des pole positions dans la catégorie reine avec 59 à son compteur, soit une de plus que Mick Doohan, légende australienne des années 1990.

Cette victoire est importante pour Ducati qui n'avait pas gagné depuis le GP d'Italie début juin avec Danilo Petrucci et s'était montré en retrait par rapport à Honda et Marquez lors des dernières courses.

"Nous avons fait une erreur avec notre choix de pneu arrière", a estimé Marquez après l'arrivée.

Actuellement en tête du championnat du monde avec 63 points d'avance sur Dovizioso, l'Espagnol a pris une option sur une 7e victoire cette saison qui lui permettrait de prendre encore davantage le large.

Et c'est superbe, c'est marrant parce que juste avant la course, son manager, Eric Mahé, hurlait qu'il était inconcevable que Quartararo n'ait pas une moto d'usine en 2020! "C'était difficile pour nous avec le pneu tendre à l'arrière ", a-t-il toutefois souligné après avoir effectué une grande partie de la course en solitaire devant Valentino Rossi.

"Il m'a dépassé et je pensais pouvoir revenir sur lui mais la protection de mon levier de frein avant est restée accrochée à son cuir ou à une autre partie de sa moto et j'ai cru que nous allions tomber".

Marc Marquez (Honda) remet les pendules à l'heure.

En Moto3, c'est l'Italien Romano Fenati qui a gagné, une forme de rédemption après avoir vu sa licence suspendue l'an dernier alors qu'il courait en Moto2.

Enfin, en MotoE (pour électrique), c'est le Français Mike di Meglio qui partira en pole dimanche.

Dernières nouvelles