États-Unis: cinq policiers blessés dans une fusillade à Philadelphie

Fusillade à Philadelphie : le tireur est arrêté | ICI

Fusillade: au moins six policiers atteints par balles à Philadelphie

Plusieurs agents de la police de Philadelphie ont été blessés par balle mercredi après-midi, dans une fusillade qui était toujours en cours en début de soirée. Selon des médias locaux, il se serait finalement rendu.

L'incident avait commencé comme une banale affaire de trafic de drogue.

" Les policiers continuent à implorer le suspect à se rendre", a tweeté à 20H10 locales, un porte-parole de la police, trois heures et demie après son premier message faisant état d'une fusillade.

Le chef de la police de Philadelphie, Richard Ross, a précisé lors d'une conférence de presse que tous les policiers avaient quitté l'hôpital après quelques soins. Vers 22h00 mercredi (02h00 GMT jeudi), les policiers s'efforçaient de convaincre le tireur de sortir sans violence du bâtiment, et le commissaire Ross a indiqué que l'homme semblait avoir cessé de tirer. "Nous l'avons appelé de nombreuses fois", a-t-il dit. "Les autorités, aussi bien au niveau fédéral qu'au niveau de l'Etat (de Pennsylvanie), ne veulent pas faire quoi que ce soit pour enlever les armes de la rue", a déclaré Jim Kenney à la presse.

Mais cet incident survient près de deux semaines après deux tueries de masse, l'une à El Paso, au Texas, l'autre à Dayton, dans l'Ohio, qui ont fait en tout 31 morts et suscité une vive émotion aux Etats-Unis.

Dernières nouvelles