Le Français Simon Gautier retrouvé mort — Italie

Le randonneur français disparu en Italie a été retrouvé mort

Simon Gautier, le randonneur français recherché en Italie retrouvé mort

Un sauveteur alpin près du camp de base avancé alors que les secours coordonnent la récupération du corps du randonneur Simon Gautier ce lundi à San Giovanni a Piro, dans le sud de l'Italie. Vendredi 16 août, une semaine après sa disparition, le Quai d'Orsay affirmait que les autorités italiennes "déploient d'importants moyens matériels et humains, qui sont renforcés, afin de retrouver Simon Gautier dans une zone étendue et difficile d'accès", et informait l'intervention "d'hélicoptère et drones, le recours à des équipes de spéléologues, la mobilisation de volontaires et de la reconnaissance depuis la mer".

Le corps de Simon Gautier, 27 ans, a été retrouvé ce lundi, 9 jours après son appel à l'aide.

Des membres des secours alpins ont veillé toute la nuit le corps retrouvé dimanche soir, et les délicates opérations pour le remonter ont commencé dès l'aube. Il était tombé dans un ravin, dans une zone très escarpée et à risque.

De là, une vedette des garde-côtes l'a récupéré et emmené à la mi-journée au port de Policastro Bussentino. Le forfait commis, les individus sont repartis avec le coffre. "Nos équipes ont tout donné pour le retrouver ", a-t-elle assuré.

Simon Gautier vivait depuis deux ans à Rome pour rédiger une thèse en histoire de l'art.

Pour le président du réseau italien des "118", Mario Balzanelli, "Simon Gautier aurait été immédiatement géolocalisé, très rapidement secouru et sa vie aurait été probablement sauvée si l'Italie avait appliqué la directive européenne de 2009 sur la géolocalisation des appels d'urgence", affirme-t-il à l'agence Ansa, citée par Franceinfo.

" Il y a eu des erreurs du début à la fin, depuis le moment où la machine des secours s'est mise en marche ", ont dénoncé des amis du jeune homme à des médias italiens".

Selon les proches de Simon Gautier, les secours ont mis du temps à se mobiliser.

C'est finalement avec une paire de jumelles qu'un membre des secours alpins a repéré un sac en plastique, puis le sac à dos du jeune homme, et son corps sans vie. Le lendemain, le jeune homme chutait et se brisait les deux jambes.

Une cagnotte ouverte dimanche sur internet pour soutenir financièrement ceux d'entre eux à cours de ressources a récolté près de 4000 euros.

Dernières nouvelles