Masters 1000 de Cincinnati: victoire de Medvedev

Novak Djokovic éliminé en demi-finales à Cincinnati

Novak Djokovic éliminé en demi-finales à Cincinnati

Le Russe Daniil Medvedev a remporté son premier titre en Masters 1000, dimanche, en s'imposant en finale du tournoi ATP de Cincinnati devant le Belge David Goffin.

"J'étais fou!", reconnaît-il. Mais il se soigne: depuis des mois il a recours à une psychologue. Il est à présent 5e joueur mondial avec, en 2019, 44 victoires, dont 31 sur dur, et 2 titres (Sofia et Cincinnati). Et le travail paye puisqu'il cède de moins en moins à la colère sur les courts. Mais il lui manque un titre en Grand Chelem quand les trois "vieux" n'en finissent pas de les collectionner. "J'ai donc travaillé beaucoup là-dessus et là j'arrive mieux à contrôler", raconte-t-il en français. Le Russe, après deux défaites en finale à Washington (battu par Nick Kyrgios) et de Montréal (battu par Rafael Nadal), est grimpé ce lundi matin à la cinquième place mondiale, le meilleur classement de sa carrière. "Je n'aurais pas aimé perdre trois finales consécutives ", a-t-il ajouté". Mais il a surpris à Cincinnati, notamment Djokovic en demies et Goffin en finale, avec un service létal y compris en secondes balles.

À Flushing Meadows, il jouera sur sa surface favorite et pourra s'appuyer psychologiquement sur un sacré tableau de chasse.

Medvedev avait éliminé Novak Djokovic en demi-finale.

Medvedev est le cinquième Russe à remporter un Masters 1000 après Marat Safin, Nikolay Davydenko, Andrei Chesnokov et Karen Khachanov. "C'est même pas les résultats, mais juste que je sens mieux la tactique". Et il est logique que l'on se pose la question de savoir s'il peut aller très très loin à l'US Open.

De quoi ravir la presse russe, comme le quotidien Sport Express, qui voit en lui un joueur " parfois maladroit, mais très stable, capable de détruire le jeu de n'importe quel adversaire ". A condition que son physique -et son mental- tienne.

Dernières nouvelles